Hanlin

L'avis de l'auteur Lonely Planet

village

Faire toute cette route sans visiter les sites archéologiques serait inexplicable, mais le village de Hanlin est, lui-même, un endroit magique. Les rues en terre, sillonnées par des chars à bœufs, relient une myriade de stupas délabrés, qui donnent l’impression de constituer un mini-Bagan. Il est encore plus beau de l’arrière du monastère Maung San, avec son obligatoire zedi doré.

Près du marché se tient une collection de stèles gravées et de dalles avec des inscriptions en pyu (une écriture aujourd’hui oubliée). À l’intérieur du monastère Nyaung Kobe, un musée présente diverses trouvailles archéologiques, sans explications. Le petit secteur de sources thermales constitue une autre curiosité mineure ; les villageois viennent y puiser de l’eau dans des bassins en béton et se baigner dans deux bassins plus grands.