Iasos (Kıyıkışlacık)

L'avis de l'auteur Lonely Planet

ruines

Le village balnéaire de Kıyıkışlacık occupe le site de l’antique Iasos, cité carienne et ancienne île, qui prospéra grâce à la pêche, et au marbre rouge et blanc des collines voisines. Membre de la ligue de Délos (dirigée par Athènes), Iasos fut impliquée dans la guerre du Péloponnèse, puis déclina. Évêché byzantin du Ve au IXe siècle, elle fut finalement abandonnée au XVe siècle.

Aujourd’hui, l’acropole fortifiée à flanc de colline se dresse face aux quais de pêche. Des fouilles ont révélé les vestiges d’un bouleutêrion, d’une agora et d’un temple romain d’Artémis Astias (190 de notre ère), entre autres constructions.

Dégustez du poisson frais et profitez d’une belle vue sur les ruines léchées par les vagues au Iasos Ceyar Deniz Restaurant. Si vous n’arrivez pas à quitter ce paisible village de pêcheurs, Ersan Pansiyon loue des chambres propres et modernes, certaines avec balcon donnant sur le château. Le petit-déjeuner au village coûte 10 ₺.

L’été, un dolmuş couvre toutes les heures le trajet entre Kıyıkışlacık et Milas (5 ₺) de 8h30 à 18h ; il circule moins souvent en hiver. L’embranchement pour le village est indiqué sur la nationale entre Çamıçı et Milas, à 2 km au sud-est d’Euromos. Kıyıkışlacık est à 20 km au sud de l’embranchement.

537 7066 ; mezze 5 ₺, produits de la mer à partir de 17 ₺ ; déj et dîner537 7006 ; ch sans petit-déj 50 ₺