Atsuta-jingu

L'avis de l'auteur Lonely Planet

sanctuaire shintoïste

熱田神宮 Si ses bâtiments actuels datent de 1966, ce sanctuaire shintoïste, parmi les plus révérés du Japon, existe depuis plus de 1 900 ans. Niché parmi les cyprès, il abriterait le kusanagi-no-tsurugi, un sabre coupeur d’herbe sacré, l’une des trois reliques qui, selon la légende, auraient été confiées à la famille impériale par la déesse du Soleil Amaterasu-Omikami. Cette épée légendaire aurait été perdue en 1185, mais une collection de plus de 4 000 sabres, masques et peintures de l’époque des Tokugawa est exposée par roulement dans la salle du Trésor宝物館.

052-671-4151 ; www.atsutajingu.or.jp ; 1-1-1 Jingu ; Jingu-mae ou Jingu-nishi, sortie n°2. ; 9h-16h30, fermé derniers mer-jeu du mois