Daihonzan Eihei-ji

L'avis de l'auteur Lonely Planet

temple bouddhique

大本山永平寺. En 1244, le grand maître zen Dogen (1200-1253), fondateur de l’école Soto du bouddhisme zen, créa l’Eihei-ji, le “temple de la Paix éternelle”, dans une forêt près de Fukui. Devenu l’un des deux principaux temples du Soto, ce haut lieu de spiritualité se niche parmi les montagnes, couvertes de mousses et de cèdres âgés. Pourtant, cet ensemble de plus de 70 bâtiments est si visité qu’on n’y trouve pas forcément la paix escomptée.

Les aspirants membres d’une école zen Soto peuvent participer au programme de découverte sanzen proposé sur place (quatre jours et trois nuits). Celui-ci observe les horaires de formation des moines : prières à 3h50, ménage, zazen (méditation assise) et repas rituels. Quelque 150 prêtres et disciples résident la plupart du temps à l’Eihei-ji. S’il n’est pas nécessaire de connaître le japonais, il faut quand même posséder une certaine autodiscipline ! Réservez bien à l’avance.

L’ensemble est souvent fermé pour des périodes d’une semaine à dix jours pour raison d’observance religieuse. Un séjour au temple Sanro coûte 8 000 ¥ la nuit (réservez un mois avant).

Pour rejoindre l’Eihei-ji depuis Fukui, prenez le bus pour Keifuku ; les bus partent de la sortie est de la gare JR de Fukui.

0776-63-3640 ; global.sotozen-net.or.jp/eng/temples/foreigner/Eihei-ji.html ; 5-15 Shihi, Eiheiji ; 9h-17h0776-63-3640