Miroku-ishi

L'avis de l'auteur Lonely Planet

みろく石  Dans l’Oku-no-in, on remarque un édifice de bois, pas plus grand qu’une cabine téléphonique, qui contient le Miroku-ishi. Par des ouvertures dans le mur, les pèlerins essaient de soulever cette grosse pierre lisse pour la déposer sur une étagère. Son poids varie, dit-on, en fonction de l’importance des péchés de chacun.