Osaka-jo

L'avis de l'auteur Lonely Planet

château

大阪城 Après avoir unifié le Japon à la fin du XVIe siècle, le général Toyotomi Hideyoshi construisit ce château (1583), symbole de sa puissance. Quelque 100 000 ouvriers auraient œuvré sur ce chantier. L’édifice actuel est une construction en béton datant de 1931 (rénovée en 1997), mais il n’en est pas moins impressionnant, dominant le parc et les douves. À l’intérieur, on découvre une très belle collection d’art, d’armures et d’objets quotidiens liés au château, à Hideyoshi et à Osaka. La plateforme d’observation du 8e niveau offre une vue à 360°.

La forteresse de granit construite par Hideyoshi était censée être imprenable, mais elle fut détruite en 1614 par les armées de Tokugawa Ieyasu (fondateur du shogunat Tokugawa). Ieyasu fit reconstruire l’édifice – les dernières avancées techniques permirent de créer des murs imposants composés d’énormes pierres. Les pierres les plus lourdes pèseraient plus de 100 tonnes ; les armoiries des seigneurs féodaux ont été sculptées sur certaines.

Au total, treize édifices, dont plusieurs tourelles, subsistent de la reconstruction du XVIIe siècle. Les habitants d’Osaka ont réuni les fonds nécessaires à l’édification du principal donjon. La nouvelle tour fut inaugurée en 1931, avec ses tigres plaqués à la feuille d’or trônant au sommet des corniches.

En soirée, le château est illuminé. Le week-end, lorsqu’il fait beau, des musiciens viennent jouer sur les pelouses. La beauté du château et du parc est encore magnifiée lorsque les cerisiers sont en fleur ou sous les chaudes couleurs d’automne.

, château d’Osaka ; www.osakacastle.net ; 1-1 Osaka-jo, Chuo-ku ; 9h-17h, 9h-19h en août ; Ligne Chuo, station Tanimachi 4-chome, sortie 9, ligne circulaire JR, gare d’Osaka-jo-koen