Ryosen-ji et Choraku-ji

L'avis de l'auteur Lonely Planet

temples bouddhiques

了仙寺・長楽寺  À 15 minutes à pied au sud de la gare, le Ryosen-ji est l’endroit où le commodore Perry et les représentants du shogunat des Tokugawa signèrent le 25 mai 1854 un second traité, complémentaire à celui de Kanagawa, qui conclut à l’ouverture du Japon. Le musée des Bateaux noirs了仙寺宝物館, se trouve entre la rue et le temple.

Derrière le Ryosen-ji, en haut des marches, se dresse le Choraku-ji où fut signé le traité nippo-russe du 7 février 1855, délimitant les territoires des deux pays. Parcourez les allées du cimetière pour observer les murs namako-kabe (treillage d’ardoises en losange, assorti de plâtre), dessinant un motif noir et blanc.

. Homotsukan ; 0558-22-2805 ; www.mobskurofune.com ; 3-12-12 Shimoda ; 8h30-17h