Konjiki-do

L'avis de l'auteur Lonely Planet

temple bouddhique

金色堂 Avec son intérieur tapissé de feuille d’or, ses laques finement ouvragées et ses incrustations de nacre, le Konjiki-do (“Pavillon d’or”) représentait le summum de l’art quand il fut édifié en 1124, sous l’ère Heian, et il n’a rien perdu de sa majesté. Sous les trois autels reposent les dépouilles momifiées de trois générations d’Oshu Fujiwara. Étant donné l’histoire malchanceuse de Hiraizumi, il semble miraculeux que le Konjiki-do ait traversé les siècles. Le pavillon est maintenant protégé par des murs en verre dans une enceinte ignifugée.

La salle du Trésor adjacente (讃衡蔵 ; Sankozo) contient les cercueils et les objets funéraires du clan Fujiwara – parchemins, épées et images provenant de pavillons et de temples disparus depuis longtemps.

8h-16h30 avr-oct, 8h30-16h nov-mars