Khreshchatyk

L'avis de l'auteur Lonely Planet

rue

Хрещатик. Toujours envahie d’une foule de promeneurs, l’artère principale de la ville porte le nom d’une rivière, aujourd’hui souterraine. Pendant la Seconde Guerre mondiale, l’armée soviétique en retraite mina les bâtiments, dont la plupart explosèrent ou brûlèrent. Ils furent ensuite reconstruits dans un style stalinien.

Le week-end est le meilleur moment pour apprécier pleinement la rue Khreshtchatyk, alors interdite à la circulation et transformée en une immense zone piétonne. Arpenter Khreshtchatyk dans leurs plus beaux atours est le passe-temps préféré des Kiéviens.

 ; Khreshtchatyk