Maine Friendship House

L'avis de l'auteur Lonely Planet

musée

Premier quartier hors de Jaffa, la Colonie américaine fut établie par un groupe de chrétiens américains en 1860. L’histoire de leur installation malchanceuse (certains diraient insensée) est racontée au musée de la Maine Friendship House. La zone, vétuste mais néanmoins charmante, se concentre à l’angle des rues Auerbach et Be’er Hoffman, à 1 km au nord-est du vieux Jaffa.

En 1866, 157 hommes, femmes et enfants, conduits par George J. Adams, un prêcheur excentrique et charismatique (de fait, un Mormon excommunié), quittent Jonesboro, dans le Maine, sur un trois-mâts baptisé Nellie Chapin. Ils emportent avec eux 22 maisons de bois préfabriquées ainsi que des équipements agricoles. Leur destination : la Terre sainte, où ils espèrent préparer le terrain pour le retour de la population juive. Mais les maladies, les dissensions et l’alcoolisme du prêtre feront échouer rapidement l’entreprise. En 1868, seuls 20 colons demeurent et la majeure partie des propriétés de la colonie sont vendues aux templiers allemands l’année suivante. Aujourd’hui quelques-unes des maisons subsistent, tout comme l’église templière de l’Emmanuel, construite en 1904 et aujourd’hui luthérienne. Son orgue est régulièrement utilisé pour des concerts.

03-681 9225 ; www.jaffacolony.com ; 10 Auerbach St ; 12h-15h ven, 14-16h sam, pour un autre jour, réservez par téléphonewww.immanuelchurch-jaffa.com ; 15 Be’er Hoffman St