Manda Fort

L'avis de l'auteur Lonely Planet

patrimoine

À ne pas rater, il est signalé à l’entrée nord de la ville. Construit au XIXe siècle, sous Radama Ier, avec un ciment à base de corail, de sable, de coquillages et d’œufs, cet édifice merina de forme circulaire emporte les visiteurs à l’époque où la côte est de Madagascar était fréquentée par les flibustiers attirés par les cales des navires marchands. Le fort, bordé de remparts de 4 m de large et protégé par 27 canons anglais (la guerre franco-anglaise pour la suprématie des mers faisait rage à l’époque), avait pour objectif d’offrir un refuge en cas d’attaque. Outre l’intérêt du site, la visite doit beaucoup aux commentaires passionnés et érudits du guide, Fidèle, descendant d’un commandant de Radama, qui donne vie aux lieux par ses anecdotes.

3 000 A ; tlj 9h-12h et 14h-16h30