Amezrou

L'avis de l'auteur Lonely Planet

quartier

On peut retrouver la dimension multiculturelle de Zagora dans ce village situé au sud de la ville, de l’autre côté de l’oued Drâa. Dans son ancien mellah, des artisans fabriquent des porte-bonheur aux motifs africains, berbères, juifs et musulmans. Dans les années 1930, Amezrou comptait quelque 400 familles juives, qui sont presque toutes parties s’installer en ville dans les années 1960.

Demandez à un ancien de vous indiquer le chemin de la minuscule synagogue. La famille qui vit dans la maison en face vous fera entrer dans la salle de prière.