Jemaa el-Fna

L'avis de l'auteur Lonely Planet

place

La principale place de Marrakech a des allures de théâtre en plein air aux spectacles permanents. Les animations et le halqa (théâtre de rue) n’y ont jamais cessé depuis le XIe siècle, quand la place était le lieu des exécutions publiques – d’où son nom, qui signifie “assemblée des morts”.

En milieu de matinée, les charmeurs de serpents assurent déjà l’animation musicale, mais le spectacle ne démarre vraiment qu’au coucher du soleil, quand les restaurants allument leurs grils, donnant aux musiciens le signal d’accorder leurs instruments.

L’Unesco a classé cette place “chef-d’œuvre du patrimoine oral et immatériel de l’humanité” en 2001. Les légendes urbaines et l’histoire orale y prennent vie chaque soir et, même si les conteurs d’autrefois ont cédé la place aux acrobates, aux musiciens et au théâtre de rue, elle offre un spectacle toujours aussi fascinant. Des musiciens berbères et des troupes gnaouas jouent tandis que des tatoueuses au henné hèlent les passants, et que les porteurs d’eau aux chapeaux frangés font tinter leurs gobelets en cuivre, espérant vous inciter à boire. Un spectacle à ne manquer sous aucun prétexte et qui ne vous ruinera pas : quelques dirhams suffisent pour obtenir un bis.

Ces attractions variées ont aussi un côté moins charmant : vous verrez probablement des singes enfermés dans des cages toute la journée et promenés au bout d’une chaîne pour vous divertir ; quant aux pratiques des charmeurs de serpents, elles sont pour le moins discutables… Quelle que soit l’heure, soyez attentifs aux voitures, motos et attelages qui circulent à vive allure tout autour. Méfiez-vous aussi des pickpockets et des peloteurs qui opèrent dans la foule à la nuit tombée. Pour avoir une bonne place sur les tabourets bricolés (priorité aux femmes et aux personnes âgées) autour des musiciens, arrivez en début de soirée.

près de pl. de Foucauld