Fraunces Tavern Museum

L'avis de l'auteur Lonely Planet

musée

Ce musée-restaurant et bar d’exception, ensemble architectural composé de cinq bâtiments du début du XVIIIe siècle, commémore les événements fondateurs de 1783, lorsque les Britanniques durent quitter New York à la fin de la guerre d’Indépendance, et que le général George Washington prononça son discours d’adieu devant les officiers de l’armée continentale dans la salle à manger du 2e étage, le 4 décembre, avant de rentrer à sa propriété de Mt Vernon.

La maison fut construite au début des années 1720 pour accueillir la famille d’un marchand huguenot français, Stephen De Lancey (Étienne de Lancy). En 1762, l’aubergiste Samuel Fraunces la racheta et la transforma en taverne, la Queen’s Head. Après la guerre, alors que New York était la première capitale du pays, l’édifice fut occupé par le ministère de la Guerre, du Trésor et des Affaires étrangères. Au XIXe siècle, le bâtiment ferma ses portes. Laissé à l’abandon, il fut ensuite endommagé par plusieurs incendies qui ravagèrent le quartier et détruisirent une grande partie des édifices coloniaux et de ceux construits par les Néerlandais. En 1904, la Société historique des fils de la révolution acheta l’édifice et entreprit de le faire restaurer pour lui rendre son aspect d’origine. Ce fut la première tentative de conservation historique aux États-Unis.

212-425-1778 ; www.frauncestavernmuseum.org ; 54 Pearl St, entre Broad St et Coenties Slip ; 12h-17h lun-ven, 11h-17h sam-dim ; J/Z jusqu’à Broad St, 4/5 jusqu’à Bowling Green, R/W jusqu’à Whitehall St-South Ferry, 1 jusqu’à South Ferry