St Paul’s Chapel

L'avis de l'auteur Lonely Planet

église

George Washington vint se recueillir après son investiture de 1789 dans cette chapelle néoclassique, qui a refait parler d’elle au lendemain du 11-Septembre. Lors de la destruction du World Trade Center, à seulement deux rues de là, St-Paul n’a déploré qu’un panneau de verre brisé, d’où son surnom de “Petite Chapelle qui a tenu bon”. Les jours suivants, elle est restée ouverte 24h/24, proposant abri, soutien psychologique et spirituel et repas aux secouristes et aux pompiers.

L’austère blancheur de l’intérieur contraste avec les dorures du retable signé Pierre L’Enfant, futur auteur du plan de Washington DC. Sur les côtés, des panneaux présentent le rôle de St Paul dans l’histoire de la ville. À l’arrière, la petite chapelle du Souvenir est ornée d’objets dédiés au 11-Septembre, dont une croix faite de morceaux d’acier trouvés dans les décombres.

La restauration de l’église s’est achevée en 2016 pour le 250e anniversaire de sa fondation. De nombreuses personnalités américaines de l’époque révolutionnaire sont enterrées dans le cimetière derrière l’église (fermeture à 16h).

212-602-0800 ; www.trinitywallstreet.org ; 209 Broadway, à la hauteur de Fulton St ; 10h-18h lun-sam, 7h-18h dim, fermeture cimetière 16h ; A/C, J/Z, 2/3, 4/5 jusqu’à Fulton St, R/W jusqu’à Cortlandt St, E jusqu’à Chambers St