Trinity Church

L'avis de l'auteur Lonely Planet

église

Achevée en 1846, Trinity Church dominait alors le ciel de New York. Elle est ornée d’un clocher de 85 m et d’un saisissant vitrail au-dessus de l’autel. Son paisible cimetière abrite la tombe de l’un des plus éminents pères fondateurs des États-Unis, premier secrétaire du Trésor et superstar de Broadway, Alexander Hamilton. Son excellente programmation musicale comprend les Concerts at One (13h le jeudi) et de splendides spectacles de chorale, dont une interprétation annuelle du Messie, de Haendel, en décembre.

Approuvée par le roi Guillaume III en 1697, l’Église anglicane s’installa dans la ville ; elle disposait à l’origine de plusieurs lieux de culte, dont la chapelle St Paul. L’étendue des propriétés de la paroisse dans Lower Manhattan en fit l’une des églises les plus riches et les plus influentes au XVIIIe siècle. Détruite par un incendie en 1776, sa deuxième version fut démolie en 1839. L’église actuelle, conçue par l’architecte anglais Richard Upjohn, contribua à lancer le pittoresque mouvement néogothique aux États-Unis.

212-602-0800 ; www.trinitywallstreet.org ; 75 Broadway, à la hauteur de Wall St ; 7h-18h ; 1, R/W jusqu’à Rector St, 2/3, 4/5 jusqu’à Wall St