Rocca Albornoziana

L'avis de l'auteur Lonely Planet

musée

En 1362, le cardinal espagnol Egidio Albornoz, qui combattait en Ombrie à la tête de l’armée pontificale d’Innocent VI pour reprendre le contrôle de la région, chargea l’architecte Eugubino Gattapone de bâtir sur le Colle Sant’Elia une forteresse devant servir de garnison militaire et loger le recteur du duché et les gouverneurs de la ville. Le prélat fit ériger dans le secteur de nombreuses autres forteresses, dont celles de Narni et de Pérouse  ; la première subsiste, la seconde fut détruite lors d’une insurrection contre le pape trois ans après sa construction.

Au XVIIIe siècle, des troupes furent cantonnées dans la Rocca, qui devint plus tard une prison. Après le transfert des représentants du pouvoir dans le centre-ville en 1764, l’édifice fut transformé en bagne en 1817. La forteresse entra finalement en 1982 dans le domaine des monuments historiques. Restaurée, elle abrite désormais plusieurs institutions, dont l’intéressant Museo Nazionale del Ducato di Spoleto. Ce dernier retrace l’histoire du peuplement de l’Ombrie de la période préromaine à la fin de l’époque carolingienne et ottonienne (XIe siècle).

Le premier étage donne à voir le salon d’honneur d’Onore et la chambre peinte dans la Torre Maestra, tous deux splendides. Au 2e étage sont exposées des statues en bois, des fresques et des retables.

0743 22 49 52 ; Piazza Campello ; 9h30-18h30 mar-dim oct-mars, 9h30-19h30 mar-dim, 9h30-14h lun avr-sept, dernière entrée 45 min avant la fermeture ; sauf le 2 étage.0743 22 30 55 ; Piazza Campello ; 9h30-18h30 mar-dim oct-mars, 9h30-19h30 mar-dim, 9h30-14h lun avr-sept, dernière entrée 45 min avant la fermeture