Palais d’Hiver du Bogd Khan

L'avis de l'auteur Lonely Planet

musée

Богд Хааны Өвлийн Ордон  Construit entre 1893 et 1903, ce palais fut pendant 20 ans la résidence de Jebtzun Damba Hutagt VIII (souvent appelé le Bogd Khan), huitième Bouddha vivant et dernier roi de Mongolie. Pour une raison mystérieuse, le palais fut épargné par les Russes et transformé en musée. Le palais d’Été, sur les rives de la Tuul Gol, fut complètement détruit.

L’ensemble comprend six temples ; chacun renferme aujourd’hui des oeuvres bouddhiques, notamment des sculptures et des thangka. Le bâtiment blanc sur la droite en entrant correspond au palais d’Hiver. Il abrite une collection de présents offerts par des dignitaires étrangers, dont une paire de bottes en or d’un tsar russe, une robe de cérémonie confectionnée à partir de 80 malheureux renards et dont la doublure est composée de la peau de 150 léopards des neiges. La Déclaration d’indépendance de la Mongolie (par rapport à la Chine en 1911) fait partie des pièces exposées.

Le penchant du Bogd Khan pour les animaux insolites explique l’extraordinaire collection de spécimens empaillés présente ici. Certains d’entre eux faisaient partie de son zoo personnel – guettez la photo de l’éléphant du Bogd, acheté en Russie pour 22 000 roubles.

Le palais d’Hiver est à quelques kilomètres au sud de la place Gengis Khan. Il est un peu trop éloigné pour s’y rendre à pied. Prenez un taxi ou le bus n°7 ou n°19. Il faut verser 50 000/70 000 T pour pouvoir utiliser un appareil photo/une caméra.

Chingisiin Örgön Chölöö ; 11-342 195 ; tarif plein/étudiant 5 000/2 000 T ; 9h-17h30 mi mai à mi-sept, 9h30-16h30 ven-mar mi-sept à mi-mai