Chine

  1. Accueil
  2. Asie
  3. Chine
  4. Tibet
  5. Palais du Potala

Palais du Potala

L'avis de l'auteur Lonely Planet

monument

པོ་ཏ་ལ་布达拉宫er. Ancien siège du gouvernement tibétain et résidence d’hiver du dalaï-lama, le palais du Potala est le monument emblématique de Lhassa. Cet immense palais de plus de mille pièces se dresse sur la Marpo Ri (colline Rouge), haute de 130 m. Pèlerins et touristes y déambulent pour visiter la douzaine de chapelles, les stupas dorés et les salles de prière.

à l’origine, le site abritait un palais construit sous le roi Songtsen Gampo au VIIsiècle. Il fut remplacé par le bâtiment actuel dont la construction débuta sous le règne du 5e dalaï-lama, en 1645 pour s’achever cinquante ans plus tard. Pendant la Révolution culturelle, Zhou Enlai y dépêcha l’armée pour protéger le site du vandalisme des gardes rouges.

Le Potala comprend le Palais blanc (partie orientale), en haut duquel se trouvaient les appartements du dalaï-lama, et le Palais rouge, au centre, où se déroulaient les activités religieuses. Les chapelles les plus étonnantes du Palais rouge abritent des chortens (stupas tibétains) dorés, incrustés de pierres précieuses, élevés pour plusieurs dalaï-lamas. Dans le Palais blanc, les appartements des 13e et 14e dalaï-lamas donnent un aperçu de la vie des chefs spirituels de l’ancien Tibet.

Toutes considérations esthétiques et historiques mises à part, on ne peut s’empêcher de constater que le site est essentiellement aujourd’hui une coquille vide, qui rappelle l’absence de son principal occupant, le dalaï-lama.

Le nombre d’entrées au Potala est limité. La veille de votre visite, vous ou votre guide devez apporter votre passeport à la billetterie située à l’intérieur de la lointaine sortie sud-ouest, où l’on vous remettra un coupon horodaté gratuit pour un billet. Le lendemain, il faut se présenter à l’entrée sud, 30 minutes avant l’heure indiquée (les groupes passent par l’entrée sud-est). Après le contrôle de sécurité, montez les escaliers qui mènent au palais. La billetterie se situe à mi-chemin ; c’est là qu’on achète son billet. Si vous arrivez après l’heure indiquée sur le reçu (ou si vous oubliez le reçu), vous risquez de ne pas pouvoir obtenir de billet. Les photos sont interdites dans les chapelles.

Bùdálā Gōng ; 200 ¥ mai-oct, 100 ¥ nov-avr ; 9h30-15h avant le 1 mai, les chapelles intérieures ferment à 16h30