Parc de Haesindang

L'avis de l'auteur Lonely Planet

parc

해신당 공원 La dernière chose à laquelle on s’attend dans un petit village de pêcheurs comme Sinnam (신남) est un “parc de pénis”, rassemblant plus de 50 sculptures phalliques, dont certaines prennent la forme de bancs publics ou de tambours. Elles sont le résultat d’un concours de sculptures de pénis qui avait lieu lors d’un festival aujourd’hui interdit, ce qui n’empêche pas des ajumma et des ajeossi (femmes et hommes mariés ou d’un âge respectable) de bien s’amuser en les regardant. La visite offre une flânerie coquine et étonnante de 20 à 30 minutes si l’on ne s’arrête pas (ce qui arrivera forcément).

Cette obsession phallique remonte à une légende locale : l’âme insatisfaite d’une jeune fille qui s’était noyée, encore vierge, empêchait les pêcheurs de faire de bonnes prises. Lorsque l’un d’eux découvrit que la défunte s’apaisait lorsqu’il urinait face à l’océan, tout le village se mit à planter des phallus. Un petit sanctuaire dédié à cet esprit fait face à la mer, à l’extrémité du parc, et des jumelles pointent vers la statue commémorant l’endroit où la jeune fille se serait noyée.

Notez l’ensemble élaboré de pénis sculptés représentant les 12 animaux du zodiaque chinois et, à l’extérieur du parc, un phare rouge doté des mêmes… attributs. Le parc offre une vue impressionnante sur la mer et abrite aussi le musée du Village des pêcheurs어촌 민속 전시관, dédié à l’histoire de la pêche dans la région et aux rituels chamaniques.

Pour vous rendre à Haesindang depuis le terminal des bus interurbains de Samcheok, prenez le bus n°24 (20 km, 1 800 ₩, 45 minutes, 1/heure), qui attend sur le quai de droite. Vous pouvez accéder au parc par le promontoire sur la mer (où il y a un vaste parking) ou par l’entrée dans Sinnam. À pied, le plus facile est d’arriver par le haut, puis de redescendre et de sortir par le village.

570 3568 ; adulte/jeune/enfant 3 000/2 000/1 500 ₩ ; 9h-18h mars-oct, 9h-17h nov-fév, fermé le 18 de chaque mois.Fishing Village Folk Museum ; mar-dim