Paya Mahamuni

L'avis de l'auteur Lonely Planet

temple bouddhique

မဟာမုနိဘုရား  . La paya Mahamuni est un lieu de pèlerinage très fréquenté. Des milliers de fidèles s’y pressent chaque jour, notamment des familles accompagnant leurs enfants en robe colorée pour les cérémonies rituelles. La pièce maîtresse de cet imposant ensemble est le très révéré Bouddha assis, haut de 4 m, l’un des plus célèbres du Myanmar. Beaucoup le croient vieux de 2 000 ans. Durant des siècles, des milliers de pèlerins bouddhistes (hommes) ont complètement recouvert le corps du Bouddha d’une couche de feuilles d’or de 15 cm d’épaisseur lui donnant un aspect boursouflé contrastant avec son visage lisse et brillant, poli avec dévotion par les moines chaque matin à 4 h.

La statue fut saisie lors de la prise de Mrauk U par l’armée birmane du roi Bodawpaya, qui la rapporta en 1784. Cet exploit épique est raconté dans des peintures des années 1950 exposées dans une galerie de peintures, dans l’angle nord-est de la cour intérieure de la pagode. Le roi Bodawpaya s’empara aussi de statues khmères en bronze, butin d’un pillage mené des siècles auparavant à Angkor Vat et parvenu, après une série d’autres vols historiques, jusqu’à Mrauk U. La légende veut que nombre de ces statues aient été fondues dans les années 1880 pour fabriquer des canons destinés à la défense de Mandalay contre les Britanniques, mais six, plutôt mal en point, subsistent, présentées dans un bâtiment en béton près du gong géant, à l’angle nord-ouest de la cour extérieure. On leur attribue des vertus curatives, et des Birmans frottent avec enthousiasme la partie de la statue qui correspond aux douleurs dont ils souffrent, dans l’espoir d’en être guéris.

Près de la sortie nord-est du temple se dresse une tour de l’horloge, joliment kitsch, et le singulier petit musée du monde du bouddhisme Maha Buddhavamsa.

Aujourd’hui, le bouddha central est assis sur un autel en or s’élevant sur plusieurs niveaux. On l’approche par de longs corridors en ciment, où pléthore d’étals proposent toutes sortes de babioles religieuses aux touristes. Le passage ouest débouche sur 84th St, au milieu des ateliers de marbre où sont façonnées d’une main experte, et à l’aide d’outils électriques, les statues du Bouddha. Mahamuni étant situé sur la route d’Amarapura, Inwa et Sagaing, il est facile d’y faire étape.

83rd St ; sanctuaire 24h/24, musée 8h-17h