Paya Taung Kwe

L'avis de l'auteur Lonely Planet

temple bouddhique

ေတာင္ကြဲဘုရား. Avec des stupas doré et blanc, ce temple, tout en roche calcaire taillée à la serpe, jaillit littéralement du paysage. Cet ensemble bouddhique juché sur une montagne est le site le plus célèbre de l’État kayah, et ce loi kaw (“île des montagnes” en shan) serait à l’origine du nom de la ville. L’ambiance très kitsch du temple mérite le coup d’œil, et la vue qu’il offre sur la ville et la campagne environnante est à couper le souffle.

Vers l’est se dressent d’autres temples, également juchés sur des promontoires, notamment le Tat Tapin Mont, dit aussi “la montagne d’un seul arbre.” Au niveau du sol, on peut y apercevoir un immense bouddha couché et la paya Poke Hpayone, le plus vaste monastère de l’État kayah, où vivent plus de 500 moines et novices.

NH5 ; app photo 500 K ; journée