Puits de Lawrence (Ain ash-Shallalah)

L'avis de l'auteur Lonely Planet

source

Cette source aux confins des étendues de sable est une étape habituelle des circuits en 4x4. On la rejoint depuis la Rest House par une promenade dans du sable meuble ; l’aller-retour prend 1 heure 30. Cherchez la citerne blanche à l’entrée de Wadi Shallalah : le chemin qui escalade la dune jusqu’à la source est juste après.

La source doit son nom à cette description évocatrice de Lawrence dans les Sept Piliers de la sagesse :

“Devant nous un sentier, pâle d’avoir été gravi, zigzaguait sur le flanc de la falaise… Entre les arbres, depuis les fissures cachées de la roche, d’étranges cris s’échappaient ; les échos, changés en musique, des voix des Arabes abreuvant les chameaux aux sources jaillissant là à trois cents mètres au-dessus du sol.”

Avec d’autres puits des environs, cette source d’eau naturelle se déversant dans un minuscule paradis verdoyant a fait de Rum un important point d’eau pour les caravanes voyageant entre la Syrie et l’Arabie. Cherchez le petit sanctuaire dédié à Allat, l’aqueduc qui servait à canaliser l’eau de la source et les inscriptions sur la roche. De la menthe sauvage pousse à l’ombre des fougères et des arbres.