Randonnées

L'avis de l'auteur Lonely Planet

randonnée

La randonnée est l’activité reine du parc national d’Abisko, bien aidée par un microclimat qui en fait l’un des endroits les plus secs de Suède. Les sentiers sont variés, et si la majorité des marcheurs viennent à Abisko pour avaler une partie (ou la totalité) des 450 km du Kungsleden qui démarre ici, la région offre pléthore de balades plus courtes.

Avant de partir, procurez-vous la carte Fjällkartan BD6 ou Calazo Kungsleden, toutes deux disponibles à l’auberge de jeunesse STF d’Abisko et au Naturum.

Les expéditions d’une journée sont nombreuses, notamment la randonnée vers les rapides de Kårsa (8 km), qui enjambe la rivière Ábeskoeatnu puis suit l’embranchement de gauche de la piste balisée du Kårsavagge (Gorsavággi, en sami), à travers une forêt de bouleaux et de pins. Il y a également le formidable parcours – 14km, 4 heures aller-retour – le long du sentier de découverte de Paddus, qui passe près d’une reconstruction d’un camp sami traditionnel et mène à Báddosdievvá, un ancien site sacrificiel sami. Ce dernier offre un point de vue fabuleux sur Lapporten et le lac Torne.

Parmi les randonnées plus longues, citons l’excursion au glacier de Gorsajökeln, avec une nuit passée dans un refuge STF au cœur de la vallée de Kårsavagge (Gorsavággi), à l’ouest d’Abisko (30 km aller/retour), ou encore la Rallarvägen (“Route des terrassiers”), utilisée par les ouvriers de construction du rail au début du XXsiècle, qui suit la ligne de chemin de fer jusqu’à Riksgränsen (39 km). Vous pouvez aussi vous offrir une boucle de 10 km de Låktatjåkka (court voyage en train ou en bus depuis Abisko) jusqu’aux impressionnantes formations rocheuses de la vallée de Kärkevagge (Gearggevággi), avec Trollsjön (Rissájáurre), le “lac du soufre” aux eaux bleues cristallines, au fond de la vallée.