Ruacana Falls

L'avis de l'auteur Lonely Planet

chutes

Les chutes de Ruacana étaient une merveille naturelle avant d’être transformées par la construction du barrage de Calueque en Angola, à 20 km en amont, et de la centrale électrique de Ruacana par NamPower. Le filet d’eau s’écoulant du premier barrage est collecté par un déversoir, à 1 km au-dessus des chutes, qui le conduit jusqu’à l’usine hydroélectrique pour faire fonctionner les turbines. Les chutes de Ruacana ne renouent avec leur splendeur passée que les rares fois où les eaux déferlent. Lors des années particulièrement pluvieuses, il n’est pas exagéré de comparer les Ruacana aux chutes Victoria – si vous apprenez que les eaux coulent à flots, vous ne regretterez pas cette excursion (qui est aussi l’occasion de s’approcher de très près de l’Angola).

Pour rejoindre les chutes, obliquez vers le nord à 15 km à l’ouest de Ruacana et suivez les panneaux indiquant le poste-frontière. Pour visiter la gorge, vous devez quitter provisoirement la Namibie après avoir signé le registre de l’immigration. Après le passage de la frontière namibienne, prenez à gauche (sur la droite se trouve le poste-frontière angolais, relativement délabré) jusqu’au bout de la route. De là, vous pouvez observer les ruines de l’ancienne centrale électrique, détruite par les forces de libération namibiennes. Les bâtisses portent des traces de tirs de mortier et d’artillerie, une image qui contraste vivement avec le cadre paisible.