Sarayiçi

L'avis de l'auteur Lonely Planet

quartier historique

C’est ici qu’au XVe siècle, le sultan Murat II fit bâtir l’Eski Sarayı (Vieux Palais). Il ne reste presque rien de ce grandiose édifice, détruit juste avant la guerre russo-turque de 1877-1878 pour empêcher les Russes de s’emparer des armes qui y étaient stockées. Par chance, les cuisines où fut développée la cuisine de palais ottomane ont été reconstruites. Aujourd’hui, la zone qui servait jadis de réserve de chasse au sultan a fait place à un stade moderne accueillant le Kırkpınar, célèbre tournoi de lutte traditionnelle.

Près du nouveau stade, flanqué de sculptures en bronze de champions (başpehlivan), se dresse l’Adalet Kasrı (palais de justice ; 1561), une tour en pierre coiffée d’un toit pointu qui remonte à Soliman le Magnifique. Devant l’entrée trônent deux colonnes en pierre carrées : le Seng-i Hürmet (pierre du Respect), sur lequel les sujets du sultan déposaient leurs doléances, et le Seng-i İbret (pierre de l’Avertissement), où étaient exhibées les têtes des hauts dignitaires ayant offensé leur souverain.

Le petit Fatih Köprüsü (pont du Conquérant ; 1452) se trouve derrière le palais de justice. Franchissez-le pour découvrir sur la droite le mémorial de la guerre des Balkans. Les ruines éparses de l’Eski Sarayı sont disséminées plus loin sur la gauche.

Pour vous y rendre, suivez Hükümet Caddesi vers le nord et traversez la Tunca par le Saraçhane Köprüsü (pont du Sellier ; 1451). Vous pouvez aussi prendre, direction nord, Mimar Sinan Caddesi et Saray Yolu, avant de franchir la rivière par le Kanumi/Saray Köprüsü (Kanumi/pont du Palais), conçu par Mimar Sinan en 1560. Sinon, il existe aussi une belle promenade de 1 km sur la route, qui rejoint le nord de la rivière depuis la mosquée du sultan Beyazıt II.