Sulusokak Caddesi

L'avis de l'auteur Lonely Planet

quartier

De nombreux édifices anciens en ruine bordent encore Sulusokak Caddesi, artère principale de Tokat avant l’aménagement de la route perpendiculaire Samsun-Sivas dans les années 1960. Le quartier qu’elle forme avec les ruelles latérales mérite qu’on s’y attarde.

Partant du côté nord de Cumhuriyet Meydanı en direction de l’ouest dans GOP Bulvarı, Sulusokak Caddesi passe devant l’Ali Paşa Camii (1572), une mosquée dotée d’une majestueuse coupole centrale de style ottoman. Poursuivez et vous verrez sur la droite le minuscule Ali Tusi Türbesi (1233), un tombeau seldjoukide en brique orné de belles céramiques bleues.

Plus loin du même côté de la rue, le Sulu Han, un caravansérail du XVIIe siècle en brique et bois, à l’intérieur turquoise et blanc, demeure en activité. Il logeait jadis les marchands de passage à l’Arastalı Bedesten (marché couvert) voisin, superbement reconstruit, qui abrite désormais le Tokat Müzesi. À proximité, la Takyeciler Camii (XVIe siècle) présente l’architecture à neuf dômes des grandes mosquées ottomanes.

En face du bedesten, vous apercevrez deux bâtiments impressionnants en cours de restauration : la Yağıbasan Medresisi (1152), l’une des premières medersa à coupole ouverte d’Anatolie, et l’énorme Deveciler Hanı (XVIe siècle), parmi les plus beaux caravansérails de Tokat.

En montant la rue, vous tomberez sur la petite Kadı Hasan Camii du XIVe siècle et le Paşa Hamamı (1434), un hammam ottoman.