Temple d’Artémis (Artémision)

L'avis de l'auteur Lonely Planet

ruines

À la lisière ouest de Selçuk, dans un champ vide, se dresse une colonne solitaire, unique vestige du vaste temple d’Artémis, l’une des Sept Merveilles du monde antique. À son âge d’or, l’édifice comptait 127 colonnes ; aujourd’hui, le seul moyen d’imaginer sa grandeur consiste à aller voir le temple d’Apollon à Didymes, mieux conservé, qui comptait 122 colonnes.

Le temple connut de nombreuses reconstructions, après avoir été endommagé tour à tour par des inondations et divers envahisseurs sur une période de 1 000 ans d’existence. Il fut toujours rebâti, comme en signe du grand attachement que les Éphésiens éprouvaient envers leur déesse de la Fertilité, dont le culte apporta une immense richesse à la ville (le temple compta nombre de rois et d’empereurs parmi les pèlerins et les bienfaiteurs).

Depuis le sud, vous aurez une belle vue sur la colonne ornée d’un nid de cigognes, avec l’İsa Bey Camii et la colline d’Ayasuluk en toile de fond.

Artemis Tapınağı ; près de Dr Sabrı Yayla Bulvarı ; 8h-19h avr-oct, 8h30-18h nov-mars