Temples de Ġgantija

L'avis de l'auteur Lonely Planet

site archéologique

Dressé sur l’arête de la colline au sud de Xagħra, l’imposant ensemble mégalithique de Ġgantija offre une vue magnifique sur presque tout le sud de Gozo. Comme le suggère son nom ġgantija (prononcez djé-gan-ti-ya), qui signifie “géante”, cet ensemble de deux temples a des dimensions gigantesques : les murs s’élèvent à plus de 6 m de hauteur, et les deux temples se développent sur plus de 40 m de longueur. C’est le plus vaste complexe mégalithique de l’archipel maltais.

C’est aussi, avec les temples de Ta’Ħaġrat et de Skorba à Malte, le plus ancien. Datés de 3600-3200 av. J.-C., ces deux temples orientés au sud-est se décomposent en 5 salles semi-circulaires. Le temple sud (sur la gauche) est le plus vieux. Pour y pénétrer, on passe un immense bloc de pierre faisant office de seuil, avec 4 trous de chaque côté, probablement pour les libations. La première salle sur la droite abrite un autel portant un décor de spirales et il y avait un pilier scupté d’un motif de serpent, désormais conservé au musée archéologique de Victoria. La niche sur la gauche dans la salle intérieure possède un autel en forme de trilithe bien conservé ; sur la droite se dressent un foyer circulaire en pierre et un autel en forme de banc.

La taille du mur extérieur du temple nord, plus tardif, est très impressionnante. Le plus grand des mégalithes mesure 6 m sur 4 m et pèse environ 57 tonnes, et le mur a pu atteindre autrefois 16 m de hauteur – difficile d’imaginer comment ces énormes pierres ont été disposées. Les murs extérieurs sont faits de calcaire corallien, plus résistant, ceux de l’intérieur de calcaire à globigérine, plus léger, extrait à environ 1 km de là.

Un nouveau centre des visiteurs de grande qualité apporte des éclairages sur le contexte historique au néolithique, ainsi que sur les objets mis au jour par les fouilles, notamment les sculptures dites des “grosses dames” découvertes sur le site.

2155 3194 ; accès depuis Triq l-Imqades ; adulte/enfant 9/5 €, entrée au moulin à vent de Ta’Kola comprise ; 9h-17h