Tombeaux impériaux

L'avis de l'auteur Lonely Planet

sites historiques

Quantité de tombeaux impériaux 皇陵 ; huáng líng) parsèment la plaine de Guānzhōng autour de Xī’ān. Parfois inclus dans les circuits organisés au départ de Xī’ān, beaucoup ne justifient pas une excursion à eux seuls. De loin le plus imposant, le tombeau Qián乾陵 contient les dépouilles de l’impératrice Wu Zetian (625-705) et de son époux l’empereur Gaozong, auquel elle avait succédé.

Là, la longue voie des Esprits神道, est bordée d’énormes sculptures de pierre couvertes de lichen représentant des animaux et des gardes impériaux, et s’achève par 61 statues (aujourd’hui décapitées) de chefs de minorités ethniques chinoises présents aux funérailles de l’empereur. Le mausolée se situe à 85 km au nord-ouest de Xī’ān. Le bus touristique n°2 (25 ¥, 8h), qui part de la gare ferroviaire de Xī’ān, passe à proximité et revient en fin d’après-midi.

Non loin se trouvent les tombeaux de la princesse Yong Tai (永泰幕 ; Yǒng Tài Mù) et du prince Zhang Huai (章怀幕 ; Zhāng Huái Mù), tous deux victimes de l’impératrice Wu et réhabilités à titre posthume. Le tombeau Zhao (昭陵 ; Zhāo Líng), sépulture de Taizhong, le deuxième empereur Tang, et le tombeau Mao (茂陵 ; Mào Líng), où repose Wudi (156-87 av. J.-C.), le plus puissant des empereurs Han, méritent également le coup d’œil.

( ; Qián Líng ; mars-nov entrée avec les autres tombeaux inclus 45 ¥, déc-féc 25 ¥ ; 8h-18hShéndào ; chemin pavé à ciel ouvert menant au tombeau