Chine

  1. Accueil
  2. Asie
  3. Chine
  4. Sìchuān
  5. Tours de guet Qiāng

Tours de guet Qiāng

L'avis de l'auteur Lonely Planet

ruines

羌族碉楼  Nichées parmi des maisons villageoises sur les versants surplombant la Dàdù, ces tours de pierre de 30 à 60 m de hauteur ont été construites par les Qiāng et datent de 700 à 1 200 ans. Des habitants ayant le sens des affaires ouvrent leur maison moyennant 10 à 20 ¥ aux voyageurs qui veulent découvrir les tours, dont l’entrée, à 6 m du sol, est accessible par une échelle en bois.

Manifestations tangibles d’une position sociale élevée, les tours familiales servaient de lieu de stockage des biens précieux et de refuge en cas de guerre. Plus hautes, les tours de village étaient utilisées pour le culte, pour marquer la frontière d’un territoire, transmettre des signaux de fumée et, en temps de conflit, lancer des assauts contre les pillards tibétains et l’armée Qing.

Qiāngzú diāolóu