Vaipaee

L'avis de l'auteur Lonely Planet

village

Le chef-lieu de l’île est situé au fond d’une échancrure très profonde et étroite, mesurant près de 1 km. Elle est à juste titre surnommée “Baie invisible”. Lorsque l’Aranui y pénètre, il manœuvre dans un mouchoir de poche et s’amarre aux parois avec des aussières. Le village s’étire tout en longueur, dans une vallée encaissée.

Dans la rue principale, à côté de la mairie, un petit musée communal abrite des témoignages de la vie ancienne, des tikis, des sculptures, des objets de la vie quotidienne (notamment des pilons), des tambours, des parures diverses et des reproductions de photos d’époque. On y trouve également des reconstitutions, à l’échelle, d’objets (pagaies, casse-tête) et d’une grotte funéraire. Sur la petite esplanade devant le musée est érigée une plaque commémorative, dédiée au capitaine Étienne Marchand qui, peut-on lire, aborda en juin 1791 le groupe Nord des Marquises.

don conseillé ; à la demande