-->
  1. Accueil
  2. Magazine
  3. Comme un habitant
  4. 100% Marseille : visite à la locale
Comme un habitant

100% Marseille : visite à la locale

Mis à jour le : 4 octobre 2013

Carte

Vivre comme un Marseillais, c’est avoir un rapport au temps et à l’espace qui bouscule les repères du simple citadin. La proximité de la mer y fait beaucoup, et aussi le caractère méditerranéen de la ville.

Une balade au Panier

Même si la série “Plus belle la vie” l’a rendu plus touristique, le Panier ne se laisse pas si facilement découvrir. Le plus vieux quartier de Marseille est tout en ruelles, placettes de charme et adresses coup de cœur. Situé derrière l’hôtel de ville, le Panier a vu défiler différentes vagues d’immigrés. La quasi-absence de voitures et le linge qui pend aux fenêtres lui donnent des airs méditerranéens.
Un grand programme de réhabilitation est en passe de métamorphoser sa physionomie, même s’il résiste encore à ceux qui le rêvent petit Montmartre.
La balade commence par le bas du Panier, au pied de la montée des Accoules. Gravissez cette ruelle pentue et étroite. Le haut de la montée ménage une belle perspective sur le clocher des Accoules.

La tournée des bars du cours Ju et de la Plaine

Seul un puissant mistral peut décourager les Marseillais de s’asseoir en terrasse. Les quartiers du cours Julien, de la Plaine et de Notre-Dame-du-Monde concentrent une belle palette de propositions qui satisferont tous les goûts. Ces trois sphères sont comme imbriquées les unes aux autres.
Le quartier oscille entre populaire, étudiant, bobo et baba cool. Bien ambitieux celui qui chercherait à définir une ligne de partage, tant il n’y en a pas de visible. Les bars sont une bonne entrée pour s’immerger dans ces différentes ambiances.

Quartier libre à Longchamp

C’est un Marseille plus confidentiel que vous découvrirez en vous baladant dans ce quartier, que la proximité avec le parc Longchamp et l’arrivée du tramway ont rendu séduisant aux jeunes couples avec enfants. Mis en place en juin 2007, ce mode de déplacement doux a amorcé un changement de physionomie du quartier Longchamp, et plus loin du secteur des Cinq-Avenues.
Longtemps habitée par une population assez âgée, ces quartiers ont gagné en vitalité, comme en témoignent les jeunes couples avec enfants venus en nombre s’y installer, et les bonnes adresses qui fleurissent.
Sur le principe du “café-poussette”, Pouce offre aux familles un lieu accueillant. La boutique réunit des vêtements de créateurs pour enfants, une petite aire de jeux, mais le vrai plus est la cour-jardin où l’on déjeune d’un plat du jour maison. Évidemment, des chaises hautes sont à disposition.


Le Panier. Marseille. Marcovdz.

Les secrets de Malmousque

Le dépaysement n’est jamais très loin à Marseille. Glissez-vous dans le lacis de venelles, à la découverte de ce Malmousque enchanteur, d’où vous repartirez, sans nul doute, avec le rêve d’un cabanon. Environ 300 mètres après le vallon des Auffes, la Corniche s’éloigne un instant du bord de mer et délimite ainsi la presqu’île de Malmousque. Prenez le temps d’y descendre et de flâner dans le lacis de venelles pour humer cette ambiance si particulière. L’habitat se résume à un enchevêtrement charmant de villas et de cabanons. Le littoral est tailladé de petites anses qui offrent au privilégié qui les découvre l’assurance d’un dépaysement total.
Une fois à lézarder sur les rochers, vous regretterez sans doute de ne pas avoir emporté avec vous quelques douceurs. Nous vous conseillons ainsi une étape à La Vague Gourmande, qui a l’avantage d’être ouverte tous les jours et, selon l’heure et les envies, de proposer salades à emporter, quiches, viennoiseries, entre autres. 

Aux portes des Calanques

Le cadre prend des allures de petits ports de pêche nichés au bout du monde. Nous sommes encore dans les 8e et 9e arrondissements de Marseille, mais la ville se fait déjà lointaine pour prendre des allures de petits ports de pêche nichés au bout du monde. Les cabanons, les criques qui se succèdent et la roche calcaire des Calanques fleurent bon les vacances et le farniente. Reste que le trajet en voiture et les fréquents embouteillages peuvent annuler les bénéfices de cette escapade au calme. 
Ceint de falaises calcaires, premiers émissaires du massif des calanques, le parc Montredon-Campagne Pastré est un espace naturel de 112 ha qui offre aux randonneurs un accès immédiat à divers chemins de randonnée passant aux abords de la cité.

Lonely Planet Marseille

Le meilleur de Marseille est dans le guide Marseille en quelques jours

Photo top : Enfants de Marseille / Olivier (iko)


Vizeat