-->
  1. Accueil
  2. Magazine
  3. Idées de voyage
  4. L’archipel du Svalbard : plus près du pôle Nord
Idées de voyage

L’archipel du Svalbard : plus près du pôle Nord

Mis à jour le : 31 octobre 2016

Carte

Délicieusement éloigné tout en restant étonnamment accessible, l’archipel du Svalbard, en Norvège, est la part d’Europe la plus évocatrice du Nord polaire, ainsi que l’une des dernières grandes zones sauvages du continent.

L'appel du grand Nord

Les pics majestueux, les champs de glace massifs (60% du Svalbard est recouvert de glaciers) et les fjords à la saisissante beauté constituent l’habitat d’une faune arctique particulièrement riche (avec notamment un sixième environ de tous les ours polaires du monde, ici plus nombreux que les hommes). La région se prête également bien aux activités, pratiquées dans le silence des neiges.
L’extraordinaire archipel incarne à lui seul le pôle Nord comme vous l’avez toujours rêvé : une suite de pics enneigés et de glaciers, de champs de glace et d’icebergs effrayants, nimbés dans la magie de la nuit arctique et du soleil de minuit. Cette vaste étendue, où les ours polaires sont plus nombreux que les humains, est une terre où les explorations polaires ont tissé des légendes épiques.

Activités au Svalbard

Longyearbyen, principale localité du Svalbard et sa porte d’accès, vous donnera un avant-goût de ce qui vous attend plus loin. Les moyens d’exploration sont multiples : excursions en bateau, randonnées sur les glaciers, expéditions à motoneige ou en traîneau tiré par des huskies.
Quel que soit votre choix, visiter le Svalbard vous permettra de franchir une frontière mentale, car c’est le point le plus proche du pôle Nord qui soit accessible au commun des mortels.

Vous avez dit froid ?

L’archipel connaît un climat polaire désertique rigoureux, avec seulement 200 à 300 mm de précipitations annuelles. Bien que la côte ouest reste libre de glaces la majeure partie de l’été, la banquise frôle le nord de l’île principale toute l’année. Il peut neiger ou geler à n’importe quelle époque de l’année. La température moyenne annuelle s’élève à -4°C, et à 6°C seulement en juillet. Il arrive toutefois qu’elle grimpe jusqu’à 20°C. En janvier, le thermomètre indique habituellement -16°C et peut dégringoler à -30°C. Quand y aller ? Les mois de décembre et janvier sont indiqués pour une immersion totale dans la nuit polaire. Cependant les mois d'été sont à privilégier pour profiter de toutes les activités. Pour se repérer, à Longyearbyen, le soleil de minuit dure du 19 avril au 23 août, et la nuit polaire du 28 octobre au 14 février.

Fourrures blanches et brunes

Outre les ours polaires, le Svalbard abrite d’autres espèces animales emblématiques de l’Arctique.
Les plus faciles à observer sont le renard arctique (ou renard polaire) et le renne du Svalbard, court sur pattes. Du point de vue génétique, les rennes du Svalbard sont des lointains cousins des caribous canadiens, et certains offrent des similitudes avec les rennes russes, prouvant qu’ils se sont déplacés sur les glaces. Contrairement à ceux du continent, ils vivent non pas en hardes, mais en groupes familiaux de 2 à 6 individus.

Circuits au Svalbard

Pour des raisons de sécurité et de logistique, il est difficile d’explorer le Svalbard en indépendant et, comme le conseille le gouverneur, nous vous recommandons de réserver un circuit organisé auprès d’un tour-opérateur reconnu. Les propositions sont innombrables, des excursions hivernales d’une journée en traîneau à chiens ou à motoneige aux expéditions de 2 semaines jusqu’au pôle Nord en été.
Le site Internet d’information touristique www.svalbart.com recense des dizaines de circuits.
 
Photo : Silversea Cruises