-->
  1. Accueil
  2. Magazine
  3. Idées de voyage
  4. Les 10 plus belles mosquées du monde
Idées de voyage

Les 10 plus belles mosquées du monde

Mis à jour le : 9 février 2017

Carte

Quelles sont les plus belles mosquées du monde ? Chaussez vos sandales de pèlerin et habillez-vous de modestie pour partir à la découverte de ces hauts lieux de la spiritualité.

1. La mosquée Al-Aqsa à Jérusalem (Israël)

Troisième lieu le plus sacré de l'islam derrière La Mecque et Médine, Haram ash-Sharif (le Mont-du-Temple) accueille la mosquée « la plus lointaine ». Construite au VIIIe siècle en référence au voyage que Mahomet aurait accompli avant d'arriver au paradis pour recevoir des instructions d'Allah, elle fit les frais de nombreux séismes : il ne subsiste aujourd'hui aucun vestige de la construction d'origine. L'édifice actuel est le résultat de plusieurs restaurations, avec des colonnes financées par Benito Mussolini, ainsi que des plafonds peints offerts par le roi Farouk d'Égypte. Le mihrab (niche indiquant la direction de La Mecque pour la prière), très travaillé, date de l'époque de Saladin (XIIe siècle).

2. Mosquée Lala Mustafa Pacha à Chypre

Chypre est écartelée entre deux héritages : grec et turc, chrétien et musulman, et cette mosquée peut s'enorgueillir d'un suberbe style gothique ! Il s'agit de l'ancienne cathédrale Saint-Nicolas (1328), située dans la partie turque de Chypre, à Famagouste (appelée localement Gazimağusa). Construite lorsque l'île était sous la domination d'une famille d'origine française, les Lusignan, elle fut convertie en mosquée en 1571, quand la Sublime Porte s'empara de Chypre. Les hautes tours de la façade ouest disparurent alors, supplantées par un minaret. Parmi les éléments décoratifs d'origine subsistent les belles dentelles de pierre du porche et un vitrail, sur la façade principale.

3. Mosquée du Sultan à Singapour

Sir Raffles, fondateur de Singapour pour la Couronne britannique, finança la construction de cette mosquée en allouant la somme de 3 000 $S en 1824 à Hussein Shah, sultan de Johore. La communauté musulmane devenant plus nombreuse sur l'île, la mosquée fut agrandie un siècle plus tard. Reflétant la diversité culturelle de l'île, les nouveaux plans associaient des styles mauresque, turc et perse, ainsi qu'un dôme doré, coiffant la salle de prière de 5 000 places.

4. Mosquée d'Al-Azhar au Caire (Égypte)

Fondée en 970 et pièce maîtresse de la toute nouvelle cité fatimide, cette mosquée est l'une des premières de la ville. Son cheikh est la plus haute autorité religieuse des musulmans égyptiens. Une madrasa y fut établie en 988, transformée plus tard en université, le second centre d'enseignement le plus ancien au monde encore en activité après l'université Karaouine de Fès, au Maroc. Les fréquents agrandissements intervenus au cours du dernier millénaire apportent à la mosquée un harmonieux mélange de styles architecturaux. La cour centrale est la partie la plus ancienne ; du sud au nord, ses trois minarets datent des XIVe, XVe et XVIe siècles. Le dernier, orné d'un double faîte, fut ajouté par le sultan Al-Ghouri, dont la mosquée et le mausolée se dressent à proximité. 

5. Mosquée de Djenné au Mali

Sous l'éclat du soleil, l'élégance de cet édifice recouvert de banco, où les briques d'argile s'appuient sur un important maillage de poutres porteuses en bois, est indéniable : la grande mosquée de Djenné, ville baignée par les eaux du Niger, est typique de l'art sahélien. Cette merveille architecturale en ferait presque oublier que l'édifice actuel a été construit en 1907, sur le modèle de la mosquée qui se dressait là depuis 1280 et tombait en ruine. Ville étape du commerce transsaharien, Djenné a aussi été un grand centre spirituel au fort rayonnement culturel aux XVe et XVIe siècles.

6. La Mosquée Sainte-Sophie en Turquie

Cette ancienne mosquée d'İstanbul, appelée Ayasofya en turc, fait référence à la sagesse divine (sophos signifiant « sagesse » en grec). Sainte-Sophie fut d'abord une basilique, érigée sur l'ordre de l'empereur Justinien en 532–537, dans le plus pur style byzantin. Son immense coupole (plus de 30 m de diamètre), qui semble flotter en apesanteur à 50 m du sol, s'appuie sur des piliers cachés. Convertie en mosquée par les Turcs, elle se vit adjoindre quatre minarets aux lignes fuselées. Sainte-Sophie est aujourd'hui un musée. Pourtant, quand le soleil darde ses rayons sur les mosaïques dorées de sa coupole, la spiritualité du lieu est encore bien concrète.

7. Mosquée Shah Faisal au Pakistan

À Islamabad, cette mosquée reprend la forme très stylisée d'une tente bédouine, flanquée à chaque angle d'un minaret fuselé qui s'élance vers le ciel à 90 m de hauteur. Par son architecture contemporaine (1986), la plus grande mosquée du Pakistan (elle peut accueillir 250 000 personnes) a un fort magnétisme, en particulier lorsqu'elle est illuminée, la nuit ou lors de grandes fêtes comme l'aïd. L'intérieur (marbre blanc, mosaïques et lustre sophistiqué de facture turque) en impose également.

8. Mosquée de l'Imam en Iran

À Ispahan, près de la place Naghsh-e Jahan, cette mosquée, édifiée au XVIIe siècle par Shah Abbas, de la dynastie perse des Safavides, est une pure merveille. Sa beauté tient beaucoup à son décor – des carreaux de céramique bleus, verts ou jaunes qui la recouvrent totalement. Le dôme principal, haut de 54 m, est orné d'une mosaïque stylisée, tandis que le portail est un bel exemple de l'architecture safavide, lorsque Ispahan était la capitale de l'Empire perse. La mosquée fait un angle à 45 degrés avec la place pour faire face à La Mecque.

9. Grande Mosquée de Xi'An en Chine

La route de la Soie donna bien plus à la Chine que des espèces sonnantes et trébuchantes. Au VIIe siècle, les marchands perses et afghans apportèrent l'islam dans leurs bagages et ceux qui se sédentarisèrent devinrent les pères de la communauté musulmane du pays. Érigée en 742, sous la dynastie des Tang, la mosquée de Xi'an est aussi intéressante que la célèbre armée de soldats en terre cuite de la ville. Ce lieu saint musulman n'en a cependant pas l'architecture. Pergolas à arcades, jardins paysagers verdoyants et absence de minaret : on pardonnera à l'œil peu averti de le confondre avec un temple chinois traditionnel.

10. Mosquée Al-Haram en Arabie Saoudite

Chaque année, des millions de musulmans font le déplacement pour venir prier dans la plus vénérée des mosquées, à La Mecque. En raison de l'importance du hadj, le pèlerinage que tous les musulmans doivent effectuer une fois dans leur vie s'ils le peuvent, la mosquée Al-Haram est à nulle autre pareille. Extrêmement vaste, l'édifice, qui peut accueillir 800 000 fidèles en temps normal et jusqu'à 4 millions durant le hadj, signifie tout simplement « mosquée sacrée ». Au centre se dresse la Kaaba, édifice qui abrite la Pierre noire, vers laquelle les musulmans se tournent pour prier.