-->
  1. Accueil
  2. Magazine
  3. Idées de voyage
  4. Premier voyage au Costa Rica : nos conseils
Idées de voyage

Premier voyage au Costa Rica : nos conseils

Mis à jour le : 9 février 2017

Carte

Pour préparer votre votre premier voyage au Costa Rica, découvrez notre guide express. Hébergement, savoir-vivre, conseils pratiques, voici l'essentiel à savoir avant de partir au Costa Rica.

Bon à savoir

Au Costa Rica, tout prend plus de temps que prévu. Prévoyez de vous attarder à table, et apprenez à tirer le meilleur parti des retards de toutes sortes, notamment pour mieux connaître les Costaricains.
Évitez de conduire de nuit. Les piétons, les animaux et les énormes nids-de-poule sont très difficiles à voir car les routes, dans leur grande majorité, ne sont pas éclairées. Attention également aux conducteurs pressés qui n’hésitent pas à doubler sur les routes à deux voies.
Si les cartes de crédit sont largement acceptées, dans les zones les plus reculées, on ne peut souvent payer qu’en espèces. Avoir sur soi une réserve de colones ou de dollars est toujours une bonne idée.

Comment s’habiller

La chaleur et l’humidité du littoral poussent à se vêtir le plus légèrement possible (shorts et manches courtes). Cependant, il faut prévoir un pull et un blouson léger de type K-Way pour les destinations de haute altitude. Si vous faites l’ascension du Chirripó, emportez suffisamment de vêtements chauds, un bonnet et des gants. Enfin, la randonnée en forêt tropicale donne chaud et fait beaucoup transpirer. Des manches longues et des pantalons légers séchant vite aident à se prémunir contre les insectes.

Hébergement

Si vous voyagez en haute saison, mieux vaut réserver bien à l’avance, notamment pour la période de Noël et du Nouvel An, et durant la Semaine sainte (Semana Santa).
Hôtels
Il existe toutes sortes d’hôtels (petits établissements familiaux, hôtels de charme ou très grands hôtels), s’adressant à tous les budgets et offrant diverses prestations.
B&B
La grande diversité des B&B dans tout le pays reflète aussi bien celle des paysages que celle de leurs propriétaires.
Auberges de jeunesse
Le Costa Rica compte d’excellentes auberges de jeunesse dans les lieux les plus touristiques. La plupart proposent un hébergement en dortoirs, l’accès au Wi-Fi, une cuisine commune et des renseignements très utiles sur le voyage.
 

Argent

Les colones costaricains (₡) et les dollars américains ($US) sont acceptés partout, et disponibles dans les distributeurs automatiques (DAB) de tout le pays. Il est possible de n’utiliser que des dollars si l’on est prêt à accepter un taux de change peu avantageux (environ 500 ₡ pour un dollar). Hormis dans les petites villes et les zones rurales, les cartes de crédit sont acceptées (Visa ou Master Card) ; toutefois, des frais d’un montant de 3% à 5% s’appliquent souvent. 
Il est difficile de changer les chèques de voyage ailleurs que dans les banques et les grandes villes.

Marchandage

Sur les marchés, et au moment d’organiser un circuit ou un trajet informels (sans passer par une agence), il est d’usage de négocier avant de tomber d’accord sur le prix. Sinon, on paie le prix affiché.

Pourboire

Il n’est pas courant de laisser un pourboire, hormis dans les restaurants et hôtels haut de gamme.
Restaurants
L’addition comporte en principe une taxe de 13%, à laquelle s’ajoutent 10% pour le service.
Taxis
Pourboire optionnel, mais beaucoup de gens arrondissent le prix de la course aux 100 colones supérieurs.
Guides
Quand on est content du service, il est d’usage de laisser aux guides quelques dollars par participant.
 

Langue

L’espagnol est la langue officielle du Costa Rica. En avoir quelques notions basiques est non seulement courtois à l’égard des Costaricains, mais aussi essentiel, surtout dans les zones rurales. Ceci dit, les touristes nord-américains visitent le pays depuis si longtemps que l’anglais est pratiquement sa deuxième langue. À l’exception des sodas (gargotes bon marché), des bus locaux et des commerces dont la clientèle est exclusivement costaricaine, vous trouverez à peu près partout des cartes de restaurant, des panneaux et des brochures rédigés dans les deux langues.

Savoir-vivre

Les Ticos (Costaricains) attachent une grande importance au fait de se montrer bien educado (poli, bien éduqué). 
Un salut lorsque vous croisez le regard de quelqu’un, ou plus généralement une attitude courtoise accompagnée d’un sourire, vous seront des atouts très précieux.
En visite dans les villages amérindiens
Demandez la permission avant de prendre des photos, en particulier des enfants, et optez pour une tenue plus sobre qu’en bord de mer.
Surf
Avis aux novices : renseignez-vous sur les règles à suivre dans le line-up (zone où l’on attend la vague pour démarrer). Attention également aux autres surfeurs et aux baigneurs.
Auto-stop
En zone rurale, il est courant de prendre des auto-stoppeurs à son bord. Si un habitant vous fait faire un bout de chemin, laissez-lui un petit pourboire.
Monokini
Cela ne se fait pas du tout ; il faut donc respecter l’usage local.
 

À ne pas oublier…

  • Vérifier la validité de son passeport et se renseigner sur les visas requis auprès de l’ambassade du Costa Rica bien avant le départ
  • Contracter une assurance voyage
  • S’informer sur les restrictions concernant le transport des bagages par avion, y compris pour les vols intérieurs
  • Mettre à jour ses vaccins
  • Emporter son permis de conduire et se renseigner sur l’assurance automobile des touristes en cas de location d’une voiture

 

Ce qu’il faut emporter

  • Un maillot de bain
  • Un appareil photo
  • Des tongs et des chaussures de randonnée
  • Des lunettes de soleil
  • De l’écran solaire
  • Une gourde
  • Du répulsif au DEET
  • Une lampe torche 
  • Un poncho imperméable
  • Des jumelles
  • Une trousse de premier secours