1. Accueil
  2. Magazine
  3. Randonnée
  4. Quelques conseils pour la randonnée en Norvège
Randonnée

Quelques conseils pour la randonnée en Norvège

Mis à jour le : 26 janvier 2017

Carte

La Norvège offre de nombreuses possibilités de randonnées qui comptent parmi les plus belles d'Europe. Pour bien vous préparer, découvrez notre mini guide de la randonnée en Norvège. 

Randonnée

Le réseau de chemins de randonnée norvégien compte parmi les meilleurs d’Europe. Près de 20 000 km de sentiers balisés sillonnent le pays, des promenades faciles en zone péri-urbaine aux longs itinéraires qui traversent des parcs nationaux et des étendues sauvages. 
La plupart des sentiers sont entretenus par le Den Norske Turistforening (DNT) et ponctués tous les 100 ou 200 m de monticules de pierres ou de panneaux marqués d’un T rouge.
La saison de randonnée dure de fin mai à début octobre, sauf en altitude et dans le Grand Nord où elle est beaucoup plus courte. Dans les régions montagneuses, la neige tient souvent jusqu’en juin et tombe à nouveau dès septembre. Beaucoup de circuits ne sont donc praticables qu’en juillet et août.

Top 10 des itinéraires de randonnée

La Norvège compte d’innombrables possibilités de randonnées. Voici nos 10 préférées :

  • Aurlandsdalen Randonnée historique de 4 jours sur les traces d’anciennes routes commerciales entre Geiteryggen et Aurland. 
  • Parc national de Dovrefjell-Sunndalsfjella Un parc abritant une faune d’une étonnante diversité, avec, pour joyau, le massif du Knutshøene
  • Parc national de Saltfjellet-Svartisen Des itinéraires à l’atmosphère spectaculairement arctique, entre calottes glaciaires et plateaux pelés.
  • Parc national de Stabbursdalen Aucune route, mais des sentiers traversant des canyons glaciaires et la forêt de pins la plus septentrionale du monde.
  • Parc national des Rondane Moins fréquenté que le Jotunheimen mais tout aussi grandiose.
  • Parc national du Femundsmarka Entre lacs et forêts, l’habitat des bœufs musqués, près de la frontière suédoise et de Røros.
  • Parc national du Jotunheimen Première destination de randonnée en Norvège, avec quantité d’itinéraires et d’incomparables sommets.
  • Plateau de la Hardangervidda Ce splendide plateau, territoire des rennes, est quadrillé d’innombrables sentiers.
  • Trollstigen La spectaculaire chaîne de Trollstigen permet des treks extraordinaires. 
  • Trollheimen Montagnes et lacs d’altitude pour des randonnées inoubliables.

Documentation

Den Norske Turistforening (DNT ; Club alpin norvégien ; 22 82 28 22 ; www.dnt.no ; Storgata 7, Oslo) et ses diverses succursales entretiennent à travers le pays un réseau de plus de 460 refuges et chalets de montagnes en accès libre ou avec personnel
Ceux qui lisent l’anglais pourront se procurer quantité d’ouvrages dont les plus intéressants sont :

  • Erling Welle-Strand, Mountain Hiking in Norway (1993)
  • Constance Roos, Walking in Norway (2003) 
  • Anthony Dyer et al., Walks and Scrambles in Norway (2006)
  • DNT, Norwegian Mountains on Foot, édité par le DNT et traduit du classique norvégien Til Fots i Fjellet.

Randonnée sur glacier

La marche sur glacier est un des loisirs les plus inoubliables de Norvège, mais mieux vaut l’entreprendre avec un guide local expérimenté. Voici certains de nos endroits favoris pour la pratiquer :

  • Glacier de Hardangerjøkulen sur la Hardangervidda D’après certains, l’un des plus spectaculaires de Norvège pour la randonnée. 
  • Nigardsbreen De tous les bras du Jostedalsbreen, c’est le glacier le plus facile d’accès.
  • Parc national de Saltfjellet-Svartisen Une des plus basses langues de glace d’Europe (et donc des plus accessibles), à la limite du cercle polaire.
  • Parc national du Folgefonna L’un des plus grands champs de glace du pays, avec plusieurs départs de randonnée sur glacier.
  • Svalbard Avec 60% de sa superficie couverte de glaciers, le Svalbard offre de multiples possibilités, notamment près de Longyearbyen.

Matériel de randonnée à prévoir pour la Norvège

Été 

  • De solides chaussures de marche ; si vous vous rendez au Svalbard, prévoyez des chaussures de marche montantes (au genou) en caoutchouc.
  • Un bon sac de couchage – même en été, le temps peut changer rapidement
  • Des vêtements chauds, dont une veste, un pull, un anorak ou un coupe-vent (y compris l’été)
  • Un drap ou “sac à viande” : la plupart des refuges prennent un supplément pour le linge de lit
  • Une tente légère mais solide
  • De l’antimoustique
  • Un petit réchaud
  • Un masque de sommeil, pour les nuits d’été sans obscurité
  • Une carte de membre du Den Norske Turistforening (DNT)
  • De bonnes cartes topographiques 

Hiver 

  • Des bottes chaudes (si possible avec épaisse doublure en laine) permettant de porter deux paires de chaussettes 
  • Au moins un ensemble de sous-vêtements longs (collant et sous-pull, pas en coton mais plutôt de type “technique”, en polypropylène par exemple)
  • De nombreuses paires de chaussettes légères en synthétique (polypropylène) et épaisses en laine (pas de coton)
  • Des chemises en flanelle ou polypropylènea
  • Des pantalons de marche en tissu imperméable aéré et coupe-vent (Gore-Tex, par ex.)
  • Un pull en polaire
  • Une veste imperméable et coupe-vent à capuche, suffisamment grande pour se superposer à plusieurs couches de vêtements
  • Une cagoule en laine, fourrure ou polaire, pour protéger le visage et un chapeau coupe-vent pour la tête et les oreilles
  • Une longue écharpe en laine
  • Une paire de moufles en laine et une autre coupe-vent et imperméable
  • Un tapis de sol gonflable
  • Un duvet en plumes ou en synthétique convenant aux températures polaires si vous comptez camper
  • Un couteau suisse
  • Une lampe de poche ou frontale et des piles de rechange

Paramètres des cookies