1. Accueil
  2. Magazine
  3. Culture et voyage
  4. Sicile : chefs-d'œuvre antiques et châteaux médiévaux
Culture et voyage

Sicile : chefs-d'œuvre antiques et châteaux médiévaux

Mis à jour le : 9 janvier 2017

Carte

La Sicile, qui fit partie de la Grande Grèce avant de passer sous la tutelle romaine au IIIe siècle avant notre ère, possède des vestiges de toute beauté, témoins évocateurs de l’architecture antique. En outre, les bastions et autres châteaux érigés sur les crêtes ou en bord de mer ont joué un rôle clé dans l’histoire de l’île. La plupart d’entre eux, construits sous le règne des rois normands de Sicile, dominent aujourd’hui encore le paysage. Après avoir visité les musées d'arts siciliens, découvrez les joyaux architecturaux de Sicile à travers les chefs-d'œuvre antiques et les forteresses médiévales de l'île.

Chefs-d'œuvre antiques de Sicile

1. Vallée des Temples, Agrigente

Modèle du logo de l’Unesco et monument phare du Valle dei Templi, le temple de la Concorde est l’un des sanctuaires grecs les mieux conservés au monde. Il s’inscrit parmi les ruines de l’ancienne Akragas, la quatrième plus grande cité du monde antique.

2. Parc archéologique de Neapolis, Syracuse

Parmi les vestiges de la puissante Syracuse antique subsistent le grandiose théâtre grec, bien préservé, et des carrières de pierre (latomies) dans lesquelles travaillaient les esclaves.

3. Sélinonte

Nul besoin d’être archéologue pour s’extasier devant les temples grecs de Sélinonte. Ils se détachent sur le littoral, dans un environnement couvert au printemps de fleurs sauvages.

4. Ségeste

Les vestiges de cette ancienne cité grecque se dressent dans un paysage de vertes collines escarpées. Si le temple dorique du Ve siècle av. J.-C. ravit la vedette, ne manquez pas le théâtre perché sur une crête.

5. Solonte

Solonte, fondée au VIIIe siècle av. J.-C. par les Phéniciens sur les pentes du mont Catalfano, fut conquise par Rome, qui laissa les ruines actuelles à la postérité. 

6. Teatro Greco, Taormine 

Ce théâtre de facture gréco-romaine est l’un des mieux conservés de Sicile malgré son âge (il date du IIIe siècle av. J.-C.), et sa scène accueille encore des représentations bien contemporaines. 

Forteresses médiévales siciliennes

 

1. Palais des Normands, Palerme

Le Palazzo dei Normanni de Palerme est depuis longtemps le siège du pouvoir politique de l’île. Ensemble royal édifié sous le règne des Normands, il abrite désormais le Parlement de Sicile. La chapelle Palatine constitue le moment fort de la visite.

2. Castello di Lombardia, Enna

Si impressionnante que soit cette forteresse du XIVe siècle, à Enna, son véritable attrait réside dans la vue panoramique du sommet de la Torre Pisana, la plus haute des six tours restantes, qui embrasse à l’infini une verte campagne vallonnée.

3. Castello di Caccamo

Parmi les plus grandes places fortes d’Italie, le château de Caccamo fut un bastion normand avant de devenir au XIVe siècle la résidence de la famille Chiaramonte, puissante représentante de la noblesse sicilienne. Protégé par des murs d’enceinte et d’ingénieuses fortifications, il offre une perspective imprenable sur le paysage alentour.

4. Castello di Ventimiglia

La légende veut que l’imposant château de la famille Ventimiglia (Ventimille), ou “Castello del Buon Aere”, qui a donné son nom à la ville de Castelbuono, soit hanté par le fantôme de la reine Constance Chiaramonte... Quoi qu’il en soit, un musée d’Art et d’Archéologie occupe désormais les lieux.