-->
  1. Accueil
  2. Magazine
  3. France
  4. Une virée en Lorraine : 10 lieux irrésistibles
France

Une virée en Lorraine : 10 lieux irrésistibles

Mis à jour le : 12 septembre 2016

Carte

Où faire une virée à deux, dépaysante et cependant pas trop loin ? On liste les centres d’intérêts : nature, histoire, bien-être… Rayon Lorraine, vous pouvez d’ores et déjà inscrire ces 10 « pour » :

1. LE CHÂTEAU DE LUNÉVILLE, POUR LE PRESTIGE

Le duché de Lorraine dans toute la splendeur du siècle des Lumières : confiée à l’architecte Germain Boffrand par Léopold Ier, la construction du « Versailles lorrain », entre 1703 et 1723, est le fruit d’une époque de prospérité et de raffinement. Touché par un incendie en 2003, le château est toujours l’objet d’une patiente restauration (déjà bien avancée), mais aussi l’hôte de belles expositions.

2. AMNÉVILLE-LES-THERMES, POUR CHANGER D’ÉPOQUE

A deux pas de Metz, Amnéville-les-Thermes jouit d’une situation propre au ressourcement, en pleine forêt… mais ce n’est pas tout. Elle dispose d’un autre bien, tout autant, sinon plus, précieux : une eau gorgée de minéraux bons pour la santé et le bien-être, tombée il y a plus de 25 milliers d’années. Il fallait un cadre à la hauteur pour jouir de ce trésor : la Villa Pompéi fait jongler l’histoire géologique avec l’histoire romaine, pour une expérience permettant de se couper radicalement du quotidien… dans une eau à 35°…

3. METZ, POUR PRENDRE UN BAIN D’ART ET D’HISTOIRE

Dès l’arrivée dans sa gare néo-romane, ce sont 3000 ans d’histoire qui se bousculent dans la capitale de la Lorraine. L’héritage médiéval de Metz rayonne littéralement grâce à la « pierre de soleil » de la cathédrale Saint-Etienne, et le centre Pompidou-Metz, inauguré en 2010, livre sa voilure blanche (signée Shigeru Ban et Jean de Gastines) au souffle de l’art contemporain sous toutes ses formes, de la photographie au design. Depuis son ouverture, l’exigence est au rendez-vous, et se traduit par un immense succès.

4. VERDUN, POUR LA MÉMOIRE

2016 marque le centième anniversaire de la bataille de Verdun. Etalée sur dix mois et ayant coûté la vie à 300 000 soldats, elle fut l’une des plus meurtrières et reste la plus tristement célèbre de la première guerre mondiale. Si elle a marqué les consciences, elle a aussi marqué le sol ; le site de la bataille et le Mémorial – rénové – de Verdun sont des lieux de mémoire rien moins que bouleversants. Incontournable.

5. DOMRÉMY-LA-PUCELLE, POUR LA LÉGENDE

La maison où naquit Jeanne d’Arc en 1412 est toujours debout, et se visite ! La petite commune de Domrémy, qui rend un vibrant hommage à celle que l’on nommera ensuite la pucelle d’Orléans à travers l’animation « Visages de Jeanne » - pourrait cependant n’être que la première étape de votre pèlerinage, car à moins de 2 km la basilique de Bois-Chenu se dresse là où Jeanne entendit ses voix…

 

6. LE LAC DE MADINE, POUR BULLER DANS UN PNR

Au cœur du Parc Naturel Régional de Lorraine, le lac de Madine permet aux familles de se ressourcer au contact de son eau pure et limpide ou de goûter au repos sur ses plages de sable fin, tout en s’offrant la possibilité d’observer son avifaune exceptionnelle. 1100 ha de bonheur, à découvrir à la voile, où à admirer depuis sa selle de cheval ou de vélo !

7. PONT-À-MOUSSON, POUR SE LAISSER SURPRENDRE

Etonnant destin que cette élégante cité à mi-chemin de Nancy et Metz, qui connut un âge d’or avec son université jésuite, de renommée européenne, avant de connaître un âge de fer (et d’acier) avec notamment la production des plus célèbres plaques d’égout au monde !... Le cœur Renaissance de la ville conjugue à merveille son prestige et sa singularité : on y découvre la seule place historique d’Europe de forme triangulaire, où trône notamment la « Maison des sept péchés capitaux », tandis que, non loin, un musée présente (entre autres) la seule collection au monde d’objets en… papier mâché !

8. SARREGUEMINES, POUR REDÉCOUVRIR UN ART (PRESQUE) OUBLIÉ

Lovée à la confluence de la Sarre et de la Blies, dernière étape avant l’Allemagne, Sarreguemines raconte la version lorraine d’une histoire européenne, celle de la faïence. Le Moulin de la Blies, bordant évidemment le cours d’eau dans un cadre enchanteur, met plus que des mots et des images sur cette histoire, ces techniques : il les sublime, grâce notamment à un jardin aussi original que marquant.

9. LES HAUTES VOSGES, POUR SUIVRE LA « LIGNE BLEUE »

Quelle que soit la saison, les Hautes Vosges charrient leur lot de sensations fortes et de souvenirs : en été, à l’occasion d’une randonnée dans le Hohneck, de baignades rafraîchissantes et de sports nautiques de haute volée dans les lacs d’altitude du massif, et, en hiver, sur les pistes de ski. La meilleure façon de s’imprégner de la fameuse « ligne bleue des Vosges » de Jules Ferry ? Emprunter la Route des Crêtes, pour cheminer entre chalets et sapins jusqu’à un panorama mémorable.

10. VITTEL ET LES THERMES, POUR SE DÉTENDRE

Les qualités de l’eau minérale des Vosges ne sont plus à prouver : si elle est bonne en bouteille, l’eau de Vittel est encore meilleure à la source ! Le thermalisme a revêtu la ville, dès le XIXè siècle, d’un splendide ensemble architectural, aujourd’hui classé. Une tradition cultivée avec soin, c’est le cas de le dire, à Vittel Spa, où la détente et le ressourcement peuvent vêtir les atours d’un hammam oriental ou de saunas scandinaves…


Article réalisé en partenariat avec 

www.VoyagesEnLorraine.fr

Texte par Rodolphe Bacquet