1. Accueil
  2. Magazine
  3. Comme un habitant
  4. Visiter Tokyo comme un Japonais
Comme un habitant

Visiter Tokyo comme un Japonais

Mis à jour le : 9 janvier 2017

Carte

Vous avez déjà appris comment voyager au Japon sans commettre d'impair  et ne pas vous cantonner aux sushis ? Sortez des sentiers battus et arpentez la capitale du Japon en vrai Tokyoïte : explorez les enclaves bohèmes et les quartiers historiques, découvrez les étonnantes tribus urbaines, pénétrez dans des boutiques et des cafés branchés, et goûtez à une vie nocturne de haute volée.

Flânerie à Shimo-Kitazawa  

  • Esprit bohème
  • Bars et izakaya

Dédale de ruelles truffées de boutiques d’occasion, de cafés, d’izakaya (bars-restaurants populaires, où l’on peut prendre un verre en picorant) et de bars miniatures, ce quartier est depuis longtemps un bastion de la contre-culture. Loin de la frénésie urbaine, allez vous perdre dans ce repaire authentique et bigarré de la bohème tokyoïte.

Soirée dans l’est de Shinjuku  

  • Noctambules en goguette
  • Nouilles à toute heure

Aux antipodes de son voisin cravaté, le quartier des affaires de Nishi-Shinjuku (Shinjuku-Ouest), Shinjuku-Est est l’épicentre des nuits les plus déjantées de Tokyo. Sous une multitude de néons, s’alignent ici bars, cabarets, salles de karaoké et même cages de frappeur, à découvrir avant d’aller s’offrir un verre et un bol de nouilles dans les anachroniques constructions en bois du Golden Gai.

Après-midi à Akihabara  

  • Culture pop
  • Boutiques et cafés décalés

Akihabara est l’un des berceaux de la culture otaku (geek) japonaise, où se côtoient maid cafes (où les serveuses sont habillées en soubrettes), distributeurs automatiques de ramen (nouilles dans un bouillon), boutiques pour passionnés d’anime et salles de jeux vidéo vintage. Et pas besoin d’être geek soi-même pour être fasciné.

Voyage dans le temps à Yanaka  

  • Galeries d’art
  • Ruelles secrètes

Ce quartier, l’un des rares à avoir été épargné à la fois par le grand séisme du Kanto et la Seconde Guerre mondiale, ressemble encore au Tokyo d’il y a cent ans. Prisées par les artistes, ses rues étroites renferment de nombreux ateliers et galeries d’art, ainsi que des boutiques et des cafés.
 

Autres lieux pour vivre le Tokyo des Tokyoïtes :

  • Ura-Hara  
  • Le Yoyogi-kōen les jours de festivités  
  • Nishi-Azabu  
  • Le marché aux antiquités d’Ōedo  
  • Ebisu-yokochō  
  • La Meguro Interior Shops Community  
  • Nonbei-yokochō  
  • Namiki-dōri  
  • Les librairies de Jimbōchō  

Vizeat