-->

L’Ouest

Pourquoi y aller

Plus influencé par le continent africain et les Comores que les autres régions du pays, l’Ouest révèle une identité spécifique. Très chaud et sec, c’est le territoire des Sakalava, ethnie scindée au fil du temps en deux groupes, les Boina au nord et les Menabe au sud. Les attraits touristiques de la région se concentrent ainsi sur deux zones distinctes, centrées respectivement autour des villes de Mahajanga et de Morondava. Les deux localités ont des accès distincts, mais aucune route ne relie l’une à l’autre.
Au nord, la cosmopolite Mahajanga est isolée dans une région peu peuplée. Reliée à la capitale par une longue route goudronnée, la ville est l’une des destinations de vacances préférées des Tananariviens et accueille des visiteurs de l’île voisine de Mayotte. Peu fréquentée par les visiteurs étrangers, elle présente un visage décontracté et détendu et quelques vestiges d’architecture coloniale.
Le Sud-Ouest menabe, centré autour de la tranquille Morondava, compte davantage d’attraits pour les visiteurs étrangers. Cette belle région que borde vers le sud un littoral aussi préservé que paisible est facilement accessible depuis Antsirabe et, plus difficilement, depuis Tuléar. Elle recèle quelques-uns des sites les plus emblématiques de la Grande Île : tsingy de Bemaraha, alignements de baobabs des environs de Morondava, rivière Tsiribihina…

À ne pas manquer

  1. Les étonnantes formations karstiques du parc national des tsingy de Bemaraha
  2. L’éternellement photogénique allée des Baobabs, près de Morondava
  3. La descente de la Tsiribihina, pour découvrir au fil de l’eau la faune, la flore et les villages qui peuplent ses berges
  4. Belo-sur-Mer, éden paisible mais difficile d’accès.
  5. Dîner dans l’air du soir sur les étals de la corniche de Mahajanga
Mis à jour le : 4 décembre 2017