Japon

  1. Accueil
  2. Asie
  3. Japon
  4. Tōkyō, mont Fuji et environs

Japon : Tōkyō, mont Fuji et environs

itinéraire de 1 semaine au Japon

Reliée à la plupart des points du globe, la capitale est un haut lieu de la gastronomie, du shopping et de la vie nocturne, atouts qui font d’elle une formidable introduction au Japon. Ses alentours recèlent des merveilles naturelles et des trésors de tradition.
Afin de profiter au mieux de votre séjour à Tokyo, logez si possible dans un quartier intéressant et bien desservi par les transports publics, comme Shinjuku, Shibuya, Ginza, Roppongi ou Marunouchi (secteur de la gare de Tokyo). De là, vous pourrez rejoindre à pied quantité de restaurants et de magasins, sachant qu’il y a toujours une gare ou une station de métro à proximité. Bien entendu, rien n’empêche d’opter pour des lieux un peu moins commodes mais plus économiques, tel Asakusa ou Ueno.
Le matin du premier jour, a fortiori si le décalage horaire vous réveille tôt, partez explorer le marché au poisson de Tsukiji. Après les sushis de rigueur en guise de petit-déjeuner, direction Asakusa pour visiter le temple de Senso-ji, puis Ueno où se trouve le musée national de Tokyo. Le lendemain, prenez la ligne en boucle à destination de Harajuku, marchez jusqu’au Meiji-jingu, le plus beau temple shinto de la ville, et baladez-vous le long de l’avenue chic Omote-sando. Rendez-vous ensuite à Shibuya pour une immersion dans le Tokyo moderne. Ne manquez pas non plus de déambuler le soir dans la partie est de Shinjuku, scintillante de néons. Parmi les autres zones à explorer, citons Ginza pour ses boutiques haut de gamme, Akihabara pour le matériel électronique et la culture otaku, Roppongi pour sa vie nocturne cosmopolite.
Vous pourrez alterner les visites dans la capitale avec des excursions dans les environs, notamment aux superbes temples et sanctuaires de Nikko. De même, la découverte des temples zen de Kamakura offre un aperçu du Japon d’antan et permet d’échapper à la frénésie urbaine. Enfin, il serait dommage d’effectuer un si long voyage sans aller admirer le mont Fuji. Si l’aller-retour jusqu’au pied de la montagne se fait aisément dans la journée, l’ascension nécessite en revanche de passer la nuit sur place. Quelle que soit la formule choisie, nous vous recommandons de consulter d’abord les prévisions météo, car une couverture de nuages enveloppe le volcan une bonne partie de l’année.

Mis à jour le : 25 janvier 2017

Articles récents

Guide de voyage Guide de voyage

Lonely Planet : un guide de référence, à la fois pratique et culturel, pour découvrir le Japon