Tokyo

  1. Accueil
  2. Asie
  3. Japon
  4. Tokyo
  5. Comment circuler

Tokyo : Comment circuler

Se déplacer en transports à Tokyo

Prendre le Bateau à Tokyo

Idéal pour… allier découverte et transport.
Les bateaux-bus de Tokyo Cruise (水上バス, Suijō Bus ; 0120-977-311 ; suijobus.co.jp) font la navette sur la Sumida (Sumida-gawa) environ 2 fois/heure, de 10h à 18h, entre Asakusa et le Hama-rikyū Onshi-teien (740 ¥, 35 minutes) et Odaiba (1 560 ¥, 50 minutes). Les billets sont en vente à l’embarcadère juste avant le départ.

Taxi

Idéal pour… les fins de soirée et les déplacements en groupe.
La prise en charge s’élève à 730 ¥, auxquels s’ajoutent 90 ¥/280 m au-delà des deux premiers kilomètres (et jusqu’à 90 ¥/2 minutes dans les embouteillages). La note est vite salée.
Certains taxis ne prennent pas la carte bancaire.
Vous trouverez des stations de taxis devant les grands hôtels et les gares principales.
Vous pouvez aussi héler un taxi dans la rue – le voyant sur le toit est rouge quand le taxi est libre et vert quand il est occupé.
La plupart des chauffeurs ne parlent pas anglais et peinent à se repérer en dehors des destinations principales. Beaucoup possèdent heureusement un GPS. Pensez à vous munir de l’adresse écrite (ou de la carte de visite correspondante).

Train et métro dans la capitale japonaise 

Idéal pour… se déplacer efficacement dans la ville.
Le réseau ferroviaire tokyoïte fonctionne approximativement de 5h à minuit. Il est composé des lignes Japan Rail (JR), de 13 lignes de métro – 4 sont gérées par Toei et 9 par Tokyo Metro –, ainsi que de nombreuses lignes de banlieue privées.
Évitez les heures de pointe (de 8h à 9h30 et de 17h à 20h) – quand l’expression “serrés comme des sardines” vous semblera un curieux euphémisme.
Les billets sont en vente aux distributeurs situés à proximité des portillons automatiques. Les machines les plus récentes, à écran tactile, délivrent aussi des instructions en anglais.
Le tarif varie en fonction de la distance – une grille tarifaire est affichée au-dessus des distributeurs. Si votre trajet inclut des lignes gérées par différentes sociétés, vous devrez vous munir d’un billet de correspondance.
Si vous n’arrivez pas à déterminer le prix, optez pour le moins cher. Il vous suffira ensuite d’utiliser les machines d’“ajustement des prix” situées à proximité des portes de sortie, afin de régler la différence à la fin du trajet.
Vous devrez être en possession d’un ticket valide en sortant de la gare : n’oubliez pas de le récupérer à l’entrée !
L’application Navitime for Japan Travel (www.navitime.co.jp/pcstorage/html/japan_travel/english) détermine les itinéraires les plus pratiques, qu’on peut télécharger pour les consulter hors connexion. 
La plupart des gares ont plusieurs sorties. Pour savoir laquelle emprunter, consultez les plans sur place.

Faire du Vélo à Tokyo

Idéal pour… découvrir les quartiers.
Le vélo est très pratique pour explorer les quartiers périphériques – même si, en raison de la circulation, mieux vaut avoir le cœur bien accroché !
Certains hébergements pour les petits budgets (surtout à Ueno et à Asakusa) prêtent des vélos ou vous indiqueront où en louer un.
Le site Rentabike (rentabike.jp) dresse la liste des loueurs de cycles en ville.
 

Mis à jour le : 29 mars 2016

Articles récents

Guide de voyage Guide de voyage

Lonely Planet : un guide de référence, à la fois pratique et culturel, pour découvrir le Japon