-->

Kazakhstan

  1. Accueil
  2. Asie
  3. Kazakhstan
  4. Sports et activités

Kazakhstan : Sports et activités

Montagne ou steppe, parc national ou réserve naturelle, de nombreux sites se prêtent à la randonnée à pied ou à cheval. La chaîne d'Alatau dzoungare, à l'est du Kazakhstan, et les montagnes de l'Altaï, au nord-est du pays, sont très propices au trekking et à l'alpinisme, de même que les chaînes du Zailiysky Alatau et des Küngey, au sud d'Almaty. Le moyen le plus sûr pour faire du trekking est de passer par une agence spécialisée et de partir avec un guide. Toutefois, il est conseillé aux randonneurs d'emporter leur propre matériel, car il est difficile de s'équiper dans le pays. La meilleure période pour le trekking se situe entre juin et septembre, mais gardez à l'esprit que le temps peut se dégrader à tout moment.
Les montagnes au sud d’Almaty offrent de magnifiques paysages, à une heure à peine de route de la ville, même si, malheureusement, les treks à destination du lac Issyk-Koul, au Kirghizstan, sont désormais impossibles à cause des restrictions qui touchent la circulation transfrontalière. L’Altaï, dans l’extrême nord-est du pays, constitue une des régions peu fréquentées du Kazakhstan.
Au sud d'Almaty, Chimbulak est la station de ski de descente la plus connue de l'Asie centrale. Les deux mois de la saison de ski les plus prisés sont janvier et février, mais la saison dure de novembre à avril. Quelques voyagistes locaux proposent des sorties à ski et des escalades dans les Tian Shan du Centre en juillet et août, ainsi que dans la chaîne de l'Alatau, de février à avril. Enfin, presque toutes les agences de voyages spécialisées dans le sport organisent des sessions de ski héliporté : les skieurs sont transportés sur les plus hauts sommets dans de vieux hélicoptères d'Aeroflot.Les nouvelles stations d’Ak-Bulak et de Tabagan (www.tabagan.kz), près de Talgar, à 1 heure 30 d’Almaty, disposent de bonnes installations. Comptez environ 60 $US/jour pour le forfait et la location d’équipement.
Les monts Altaï et leurs paysages vierges sont appréciés des skieurs de fond. La meilleure station est celle de Rakhmanovskie Klyutchi.
La patinoire de Medeu, tout près d’Almaty, est l’une des plus grandes patinoires de vitesse du monde, dépassant la taille d’un terrain de football. Elle
ouvre au public tous les jours de novembre à avril.
Des sorties en rafting ou en canoë sur des rivières isolées peuvent être organisées auprès de plusieurs agences de voyages.
Les régions montagneuses frontalières avec le Kirghizstan, la Chine et la Russie se prêtent aux activités en plein air les plus enthousiasmantes. Au sud et au sud-est, des randonnées à pied, à cheval et à VTT sont possibles dans la chaîne du Zailiysky Alataou proche d’Almaty et près des lacs de Köl-Say, ainsi que dans la réserve naturelle d’Aksou-Jabagly et le parc national de Saïram-Ugam. Dans le nord-est, la ville d’Oust-Kamenogorsk constitue la porte d’accès à des montagnes riches en aventures, en particulier les superbes montagnes de l’Altaï. Dans les steppes et collines du centre, Nomadic Travel Kazakhstan, basé à Karaganda, propose des circuits pédestres, équestres et à VTT.
De juillet à août, le Beloukha dans l’Altaï, le Khan Tengri et d’autres pics des Tian Shan offrent de superbes défis aux amateurs d’alpinisme. Les skieurs et les snowboarders profitent des meilleures infrastructures d’Asie centrale dans la station moderne de Shymbulak, à proximité d’Almaty.
Les adeptes du rafting pourront descendre la Tchilik ou l’Ili près d’Almaty et plusieurs rivières aux environs d’Oust-Kamenogorsk.
Situé sur les routes migratoires d’Afrique, d’Inde et du Moyen-Orient vers la Sibérie, le Kazakhstan s’illustre comme une nouvelle destination ornithologique, où des centaines d’espèces aviaires peuvent être observées au début de l’été. Les montagnes au sud d’Almaty et les déserts au nord-ouest de la ville sont des endroits propices. Il en va de même des réserves naturelles d’Aksou-Jabagyly et de Korgaljyn.
Les zones humides de la réserve naturelle de Korgaljyn se trouvent au carrefour de deux grandes routes migratoires, attirant 300 espèces d’oiseaux, dont les colonies de flamants les plus septentrionales au monde (avril à septembre). La réserve naturelle d’Aksou-Jabagly est célèbre pour ses tulipes, que l’on peut aller admirer au printemps en s’adressant à des agences locales et étrangères.

Mis à jour le : 10 février 2015

Articles récents

Guide de voyage

Lonely Planet : un guide de référence, à la fois pratique et culturel, pour découvrir l'Asie Centrale