-->

Myanmar : Devise

Monnaie et change au Myanmar / Birmanie

Monnaie 

La monnaie nationale du Myanmar, le kyat (prononcé “tchat”) se décline en billets de 1, 5, 10, 20, 50, 100, 200, 500, 1 000 et 5 000 K. Les petites coupures, souvent très usées, circulent peu.
Le dollar américain joue le rôle de monnaie alternative. La plupart des pensions et hôtels indiquent leurs prix en dollars et acceptent volontiers les billets verts. Les biens et services tels que repas, billets de bus, courses en taxi ou trishaw, bouteilles d’eau, bière et articles vendus sur les marchés, se paient d’ordinaire en kyats.
Aujourd’hui, la plupart des établissements acceptent les deux devises mais quelques services gouvernementaux (sites archéologiques, musées et ferries, par exemple) continuent d’insister pour être payés en dollars. Vous devrez également régler vos billets d’avion en devise américaine.
Lorsque vous payez en dollars, vérifiez bien votre monnaie. Les habitants en profitent parfois pour se délester de billets un peu abîmés qui ne poseraient aucun problème à New York, mais dont personne ne voudra au Myanmar.

Change

Vous trouverez des kiosques de change officiels de banques et de compagnies privées autorisées dans les aéroports de Yangon et de Mandalay, au marché Bogyoke Aung San et à la paya Shwedagon de Yangon.
Comptez toujours attentivement les kyats que l’on vous remet avant de tendre vos dollars. Du reste, les changeurs honnêtes s’attendent à ce que vous le fassiez. Étant donné que la plus grosse coupure est 10 000 K, vous recevrez une masse de billets. Il est d’usage de tendre des liasses de 100 billets de 1 000 K fermées d’un élastique. Il est prudent de vérifier chaque billet un par un. Attention ! Il se peut qu’un ou deux soient écornés ou réparés avec du ruban adhésif, or personne ne les acceptera. 
Nombre de touristes changent un maximum de devises à Yangon où le dollar vaut une centaine de kyats de plus qu’ailleurs, et promènent d’épaisses liasses à travers le pays. 
Le risque de vol étant faible, l’idée n’est pas mauvaise, mais vous pouvez changer de l’argent en d’autres lieux et l’augmentation du nombre de DAB tend à rendre ce calcul de plus en plus inutile.

Marché noir

Depuis la stabilisation du taux de change au Myanmar, il faut éviter de monnayer des devises au marché noir. Ne changez pas d’argent dans la rue – les touristes se font très souvent escroquer dans le centre de Yangon ou de Mandalay.

FEC

Certains services gouvernementaux – comme Myanma Airways et des musées – affichent toujours leur prix en FEC (Foreign Exchange Certificates). 
Un FEC équivaut à 1 $US. 
Il ne sert à rien d’en acquérir (on préfère partout les devises étrangères).

Mis à jour le : 23 janvier 2015

Articles récents

Guide de voyage

Lonely Planet : un guide de référence, à la fois pratique et culturel, pour un séjour inoubliable au Myanmar