Ouzbékistan : Santé

Soins médicaux et vaccins en Ouzbékistan

Les services médicaux d’Ouzbékistan sont, dans le meilleur des cas, sommaires. Tout problème de santé grave nécessite un rapatriement. Certains établissements médicaux peuvent dispenser des soins de base et organiser une évacuation si nécessaire. Pharmacien se dit aptieka en russe, dorihona en ouzbek.
Vous pouvez recourir à l’automédication pour un problème mineur (comme la diarrhée du voyageur), à condition d’avoir les médicaments idoines et dans la mesure où vous ne pouvez pas consulter dans l’un des établissements recommandés. Mieux vaut toujours avoir l’avis d’un médecin plutôt que s’en tenir à l’automédication. Médecin se dit vratch en russe, shifokor en ouzbek, dariger en kazakh, dukthur en tadjik.
Évitez d’acheter des remèdes sans ordonnance, car les imitations, les médicaments mal conservés ou périmés sont courants.
Pour connaître le centre de soins qualifié le plus proche, contactez votre compagnie d’assurance, votre ambassade ou un hôtel de luxe.
Règle d’or : ne buvez jamais l’eau du robinet (même sous forme de glaçons). Préférez les eaux minérales et les boissons gazeuses, tout en vous assurant que les bouteilles sont décapsulées devant vous. Évitez les jus de fruits, souvent allongés à l’eau. Attention au lait, rarement pasteurisé. Pas de problème pour le lait bouilli et les yaourts. Thé et café sont sûrs en principe, puisque l’eau doit bouillir.
Pour stériliser l’eau, la meilleure solution est de la faire bouillir durant quinze minutes. N’oubliez pas qu’à haute altitude elle bout à une température plus basse et que les germes ont plus de chance de survivre.
Un simple filtrage peut être très efficace mais n’éliminera pas tous les micro-organismes dangereux. Si vous ne pouvez faire bouillir l’eau, traitez-la chimiquement. Le Micropur (vendu en pharmacie) tuera la plupart des germes pathogènes. Brossez-vous les dents avec de l’eau traitée.

Vaccins recommandés

Maladie Durée du vaccin Précautions
Diphtérie 10 ans Recommandé 
Fièvre jaune 10 ans Obligatoire pour l’Asie centrale. 
Hépatite virale A 5 ans (environ) Il existe un vaccin combiné hépatite A et B qui s’administre en trois injections. 
Hépatite virale B 10 ans (environ)
Méningite sans Fortement recommandé pour les voyageurs se rendant en zone d’infection pendant la saison épidémique
Rage sans Vaccination préventive lors d’un long séjour ou dans les zones reculées
Rougeole toute la vie Indispensable chez l’enfant
Tétanos et poliomyélite 10 ans Fortement recommandé.
Typhoïde 3 ans Recommandé si vous voyagez dans des conditions d’hygiène médiocres.

 

Mis à jour le : 16 février 2015

Articles récents

Guide de voyage

Lonely Planet : un guide de référence, à la fois pratique et culturel, pour découvrir l'Asie Centrale