Tenerife : Si vous aimez

Les meilleures choses à faire à Tenerife

Restaurants

La tradition culinaire de Tenerife a évolué, même dans les stations balnéaires du Sud où l’on a longtemps peiné à trouver autre chose qu’une morne cuisine “internationale”. Désormais, le visiteur peut délaisser les buffets au profit de repas dignes de ce nom, des spécialités canariennes, basées sur une solide cuisine maison, jusqu’à la gastronomie mise en œuvre par des chefs pleins d’imagination.

Horaires et usages

En général, le petit-déjeuner (desayuno) est un repas simple alliant jus de fruits, café ou thé, céréales ou gofio (farine de céréales grillées, substitut du pain dans la cuisine locale) et pain grillé, avec jambon ou fromage. Quant aux churrerías, elles servent de délicieux churros, ces beignets frits en spirale accompagnés d’une tasse de chocolat chaud onctueux.
Les affaires sérieuses commencent avec le déjeuner (la comida). Si les habitants ont tendance à manger à la maison, les restaurants sont légion et servent de 13h à 16h environ. Dans nombre d’entre eux, un menu du jour (menú del día) est proposé à midi.
À la maison, le dîner est servi à partir de 21h, tandis que les restaurants ouvrent généralement de 20h à 23h, voire plus tard (dans les stations touristiques). Chez eux, les Tinerfiños mangent légèrement, sauf le week-end ou lors des fêtes, où le repas, plus copieux, comprend la famille élargie.

Cuisine de rue

Ici, les en-cas de rue se limitent aux churros et aux buñuelos (beignets). Vous vous régalerez aussi de glaces et pourrez vous désaltérer auprès des kiosques vendant des jus de fruits frais (papaye, mangue, etc.).

Shopping

Tenerife possède une excellente chaîne de boutiques de souvenirs, qui promeut l’artisanat local. Les villes les plus importantes comportent en outre un espace commercial piétonnier, où les échoppes originales côtoient les enseignes nationales. Par ailleurs, les épiceries fines invitent à remplir ses valises de gourmands produits régionaux.

Mode et accessoires

Outre les magasins dédiés aux créateurs espagnols, soyez à l’affût des boutiques orientées vers les designers tinerfiños. Les chaussures, de qualité et généralement moins chères que sur le continent, constituent un achat avisé. Les articles en cuir sont également associés de longue date à l’Espagne, tandis que les Canaries possèdent quantité de magasins vendant vestes, sacs et ceintures à des prix très concurrentiels. La dentelle et la broderie sont d’excellente qualité, même s’il faut se méfier des contrefaçons chinoises.

Poteries et bijoux

Les terres cuites reprenant des motifs guanches sont prisées, tout comme les céramiques plus raffinées et les poteries importées d’Espagne. Les bijoux en argent et les perles sont assez bon marché – l’enseigne Tenerife Pearl, dont on voit partout les publicités, compte plusieurs magasins sur l’île.

Produits gastronomiques

Plusieurs villes ont vu s’ouvrir des marchés gastronomiques – d’agréables espaces animés où l’on peut se restaurer, prendre un verre et faire des emplettes. En outre, des boutiques spécialisées vendent un excellent choix de produits en bocaux, de fromages et de jambons (jamón) locaux.

Espaces verts

Tenerife recèle des espaces verts charmants, notamment à Puerto de la Cruz. Vous pourrez parfaire vos connaissances botaniques en explorant des jardins différents, certains avec une distinction toute britannique (jusqu’au terrain de croquet !), d’autres plutôt subtropicaux. Les parcs urbains de l’île sont tournés vers les familles, impeccablement entretenus et dotés d’une végétation luxuriante, avec palmiers et flore tropicale.

Les parcs, lieux de vie

Comme sur le continent, les espaces verts font ici partie intégrante de la ville et constituent des lieux de ralliement très prisés. Ils offrent l’agrément d’aires de jeux et d’équipements de fitness pour les adultes, ainsi que de nombreux bancs, bienvenus le temps d’une pause à l’ombre. Vous y trouverez aussi des toilettes, ainsi qu’un café ou un bar. Certains parcs disposent d’un kiosque accueillant des musiciens. De plus en plus de parcs sont ornés des sculptures signées d’artistes contemporains et des marchés d’artisanat.

Jardins botaniques

Tenerife abrite probablement les plus beaux jardins botaniques des Canaries, l’occasion de passer quelque heures dans un lieu merveilleux et de profiter d’une généreuse ombre naturelle.

Parque Forestal de Anaga

Parmi les espaces verts les plus spectaculaires de l’île figure ce parc forestier des monts Anaga, un massif préservé dans le nord-est de l’île.
Il vous faudra un véhicule pour visiter cette région. On y passe aisément la journée grâce aux aires de pique-nique, avec barbecues et terrains de jeux.

Sorties gratuites

Que vous écumiez les parcs d’attractions en famille ou recherchiez les hauts lieux culturels, les loisirs, en vacances, ont un prix... souvent élevé. Voici quelques pistes pour découvrir les sites et les sorties à faire sans débourser un céntimo.

Partez en balade

Certains offices du tourisme proposent des visites guidées de la ville, qui couvrent en général les principaux sites ou le centre historique. Parfois, ces parcours gratuits permettent aussi d’apercevoir des lieux habituellement fermés au public. Ces circuits piétonniers ne font pas toujours l’objet d’une intense promotion : renseignez-vous auprès de l’office du tourisme concerné pour savoir si de telles formules sont proposées. Une somme symbolique est parfois requise.

Accès libre

De nombreux musées et sites ouvrent leurs portes gratuitement un jour par mois (souvent le premier dimanche), tandis que d’autres privilégient une période spécifique. Consultez les sites Internet
des lieux concernés.

Bars

Que vous soyez en quête d’un café, d’un cocktail ou d’une cerveza (bière), Tenerife vous promet l’embarras du choix. Vous risquez de passer beaucoup de temps en terrasse, mais, avec pareille combinaison gagnante, qui songerait
à s’en plaindre ?

Comment choisir son café...

à savoir avant de commander : le café con leche comprend environ 50% de café, 50% de lait chaud ; la sombra compte un peu plus de lait ; le café solo est un expresso servi noir ; le cortado est un expresso avec une goutte de lait ; le cortado de leche y leche est un expresso allongé de lait concentré et de lait ordinaire.

Architecture

Tenerife possède quelques-uns des édifices historiques les plus étonnants des Canaries. Les styles se marient pour produire un résultat saisissant. Parmi les traits les plus séduisants de ce patrimoine figurent les boiseries richement ouvragées, qu’on observe en façade, dans les patios intérieurs et sur les plafonds d’inspiration mudéjare, où l’on perçoit l’influence musulmane.

Maison canarienne

Essentiellement influencée par les architectures portugaise et andalouse, la maison canarienne se distingue d’abord par son côté pratique. Les chambres se déploient autour d’un patio central, généralement pourvu de fleurs et de fontaines, qui vise à créer un espace de vie extérieur où il fait frais. Les demeures des notables comprennent une galerie ombragée au deuxième niveau, généralement construite en bois sculpté et reposant sur de fines colonnes en pierre ou en bois. La façade peinte arbore habituellement des tons jaune, rose et ocre. Des volets ajourés permettent à l’air de circuler tout en protégeant du soleil, tandis que l’encadrement de la porte et des fenêtres, taillé dans la pierre naturelle, apporte à la façade une élégante touche classique.
Architecture sacrée
Après la colonisation espagnole et l’implantation du christianisme (fin XVe-début XVIe siècle), l’île se couvrit d’églises. Certaines sont de style gothique, d’autres arborent des éléments Renaissance ou baroques. Vous verrez aussi des éléments de décoration mudéjars qui associent art chrétien et motifs mauresques. La plupart des églises villageoises possèdent des façades chaulées, créant un style îlien caractéristique, en harmonie avec l’environnement.

Randonnées

De nombreux sentiers, parfois immémoriaux, sillonnent l’île. Le Parque Nacional del Teide et les monts Anaga, notamment, constituent des cadres particulièrement propices à la marche, qu’il s’agisse de promenade facile à faire en famille
ou de l’ascension du fameux volcan El Teide.
Le bord de mer se prête également à la flânerie. Une seule mise en garde : les randonneurs éviteront les grosses chaleurs de juillet-août.

Plages

Tenerife possède des plages de sable blond (importé !), et pas uniquement des étendues de sable volcanique contrairement aux autres îles de l’archipel. Longues et dorées, intimes ou tranquilles, animées et ventées… il y en a ici pour tous les goûts. Avec un soleil présent toute l’année et une eau délicieuse (entre 18 et 26°C), les playas tinerfiñas n’ont guère de mal à séduire les foules.

Accessibilité des stations balnéaires

Tenerife est la destination canarienne la plus adaptée aux personnes handicapées. Les plages ne font pas exception, notamment dans le Sud, où Los Cristianos donne l’exemple avec ses plages en terrasses, pensées pour les visiteurs à mobilité réduite. Des fauteuils amphibies sont disponibles, tout comme l’assistance et les conseils des équipes de la Croix-Rouge.

Origine du sable

Tenerife est une île volcanique. Les plages de sable doré que l’on trouve ici (comme dans d’autres stations canariennes) sont donc le résultat d’un important investissement des instances touristiques – avec un coup de pouce de la Communauté européenne. Dans certains cas, le sable a été pompé sur les fonds marins ; dans d’autres, il a été importé du désert du Sahara.
 

Musées

Aux quatre coins de l’île, les musées mettent l’art à l’honneur, mais aussi l’histoire, l’archéologie et l’artisanat, entre autres aspects de la culture locale. Ces institutions sont souvent installées dans des bâtiments historiques, aussi intéressants que leurs collections.

 

Mis à jour le : 23 mai 2016
Vizeat

Articles récents

Guide de voyage

Toutes les clés pour découvrir l'île espagnole de Tenerife En quelques jours