-->

Sardaigne : Sports et activités

La Sardaigne active

Malgré un patrimoine culturel riche, l'île ne déborde pas de musées ou de galeries. Les activités tournent davantage autour de la balade, des joies balnéaires (voir notre liste des plus belles plage de Sardaigne) et des plaisirs de la table.
La randonnée et le cyclotourisme – tendance VTT – sont en revanche très développés. La voile est pratiquée sur le littoral, en particulier sur la Costa Smeralda et aux alentours d'Alghero, mais les véliplanchistes préféreront Santa Teresa di Gallura et Palau au nord-est, ou Villasimius, moins fréquenté, au sud-est. Bien que la Méditerranée ne soit pas la mer qui réserve les plus beaux fonds marins, les plongeurs trouveront une grande variété de spots allant des navires de guerre coulés (Golfo di Orosei) aux grottes naturelles sous-marines (Capo Caccia) en passant par des zones très poissonneuses (Isola di San Pietro). Enfin, falaises vertigineuses et arrière-pays escarpé séduisent les adeptes de l'escalade.

Marche, vélo et équitation

C’est au gré des sentiers que vous apprécierez le mieux la Sardaigne. 
Le Parco Nazionale del Golfo di Orosei e del Gennargentu est un magnifique territoire de randonnées, avec un littoral criblé de grottes et un arrière-pays montagneux, où des treks conduisent à la Gola Su Gorropu et au site préhistorique de Tiscali. Les plus sportifs se lanceront à l’assaut du Monte Limbara et des Montiferru ; les adeptes de tranquilles balades côtières rejoindront le Capo Sandalo, sur l’Isola di San Pietro. Enfin, le Selvaggio Blu est l’occasion d’un périple de 45 km, inoubliable. 
L’île est sillonnée de sentiers, mais le balisage fait souvent défaut, d’où la difficulté de se repérer seul. Mieux vaut donc recourir aux services d’un guide dans une coopérative de randonnée locale ; comptez autour de 40 € la demi-journée.
Les cyclistes découvriront la Sardaigne en pédalant les cheveux au vent. L’Ogliastra, où l’on peut descendre à toute allure jusqu’à la Méditerranée, à travers des forêts de chênes, a la faveur des amateurs de vitesse. Si vous ne craignez pas d’affronter le relief côtier, la spectaculaire route entre Alghero et Bosa et la sinueuse SS125 reliant Dorgali à Santa Maria Navarrese vous combleront.
On trouve des vélos à louer dans la plupart des villes et des cités balnéaires, moyennant 10-30 €/j. Itinéraires et cartes sur www.sardegnaturismo.it.
La Sardaigne fournit aux cavaliers de belles occasions de monter. Le Horse Country Resort, plus important centre équestre de l’île, propose des cours et des promenades. Vous pouvez aussi explorer la côte de San Teodoro et la verte Isola Caprera à cheval. Comptez 30-35 € pour 1 heure 30 d’équitation.

Plongée et voile

Les eaux azurées de la Sardaigne incitent à la plongée. Thons, barracudas, mérous, tortues, dauphins et requins inoffensifs évoluent sous la surface. Certains des meilleurs lieux pour plonger en Sardaigne se situent aux larges d’Isola di San Pietro, au sud-ouest, d’Isola Tavolara, au nord-est, et dans la zone marine protégée de l’Arcipelago della Maddalena, au nord.
Nombre d’écoles organisent des plongées de tout niveau d’avril à octobre. Comptez 40 € pour plonger avec une seule bouteille, 420 € pour un cours PADI en mer et 20 €/j pour la location d’équipement. 
La navigation de plaisance ne se résume pas aux yachts amarrés sur la Costa Smeralda. Louer un bateau permet de rallier des baies retirées de l’Isola di San Pietro, de La Maddalena ou d’autres îles. Comptez 1 500 € par semaine.

Autres sports nautiques

Porto Pollo, sur la côte nord-est, est le grand centre de planche à voile. Les débutants s’entraînent dans des eaux abritées, tandis que les experts apprécient les vents qui soufflent dans les bouches de Bonifacio. Pour tous, la superbe Spiaggia della Pelosa sur la côte nord-ouest, les eaux protégées de la Spiaggia Mugoni  près d’Alghero, et l’immense plage de Poetto à Cagliari. 
Comptez 30 € l’heure de cours et 160 € la formation de 2 jours. Consultez le site www.planetwindsurfholidays.com. 
Les surfeurs préfèrent les rouleaux de la côte occidentale, notamment la péninsule du Sinis. Putzu Idu, à San Giovanni di Sinis, est l’une de leurs plages favorites.
Quant au plaisir de glisser en kayak de mer, il est accessible à tous. Cala Gonone est une bonne base pour parcourir le Golfo di Orosei, Cardedu pour découvrir les rochers marins et les criques du littoral de l’Ogliastra. Comptez 25 €/j la location d’un kayak.

Escalade

Falaises vertigineuses, arrière-pays escarpé... La Sardaigne séduit les grimpeurs. Alors apportez votre matériel et procurez-vous Pietra di Luna, le guide de Maurizio Oviglia qui fait autorité. Pour en savoir plus : www.climb-europe.com, www.sardiniaclimb.com et notre liste des meilleurs spots d'escalade en Sardaigne

Mis à jour le : 8 avril 2014

Articles récents

Guide de voyage Guide de voyage

Le guide qui va à l'essentiel, pour découvrir le meilleur de l'Italie