-->

Sicile : Culture

Coutumes

On peut encore assister en Sicile à des représentations de pupi, de grandes marionnettes dont la tradition remonte au XIXe siècle. Les spectacles mettent en scènes des épopée du Moyen Âge telle la Chanson de Roland ainsi que des œuvres de l'Arioste et du Tasse. À travers les aventures des preux chevaliers médiévaux luttant contre les infidèles, transparaissent toutefois les vicissitudes de la société sicilienne actuelle.

Langue

Parallèlement à la langue italienne officielle, le dialecte sicilien reste largement parlé dans la population, y compris chez les jeunes.
Les mots et expressions suivants pourront vous être utiles :
Bonjour : buongiorno (ou ciao, informel)
au revoir : arrivederci (ou ciao, informel)
oui :
non : no
s'il vous plaît : per favore
merci : grazie
excusez-moi : mi scusi
je voudrais aller à... : voglio andare a...
hôtel/pension : albergo/pensione
restaurant : ristorante
petit déjeuner : prima colazione
déjeuner : pranzo
dîner : cena
office du tourisme : ufficio di turismo
avion : aereo
bus : autobus

Nourriture

De son passé arabe, la Sicile a conservé une prédilection pour les pâtisseries comme la cassata, glace fourrée à la ricotta et aux fruits confits, les cannoli, tubes de pâte feuilletée garnis de ricotta, de pistaches, de pâte d'amande et de marsala, ou encore les "seins de la vierge" en pâte d'amande. Pour mieux supporter la chaleur estivale, rien de telle qu'une bonne granita désaltérante, de la glace pilée aromatisée à toutes sortes de parfums. À côté de leur penchant pour les sucreries, les Siciliens ne dédaignent pas les produits de la mer, notamment le thon et l'espadon pêchés sur les côtes de l'île. Les pâtes se mangent surtout à la sauce tomate, agrémentées de piments ou d'aubergines, allesarte (sardines, raisins secs, safran, fenouil, oignons, huile), aux moules et aux coques ou bien encore à l'encre de sèche. Troisième région viticole d'Italie, la Sicile est réputée pour son marsala, un vin sucré produit dans la ville éponyme.

Religion

98% des siciliens sont catholiques mais la pratique est plutôt une habitude des femmes.

Arts

De ses divers occupants, la Sicile a conservé un patrimoine architectural singulier. Ancienne colonie grecque, elle possède de somptueux vestiges helléniques tels la vallée des Temples d'Agrigente, les temples de Sélinonte et de Ségeste, et bien sûr la mythique Syracuse. De la rencontre entre les cultures arabe et normande est née au Moyen Âge une forme hybride, le style arabo-normand (chapelle Palatine de Palerme, cathédrale de Cefalù), souvent mâtiné d'éléments byzantins. Si la Renaissance a eu peu d'influence dans l'île, on peut, en revanche, y admirer de beaux exemples de monuments baroques.
Dans le domaine de la peinture, l'histoire n'a retenu que le nom d'Antonello da Messina (v. 1430- v. 1479), natif de Messine, qui travailla surtout à Naples, à Venise et peut-être à Rome. Marqué par la peinture flamande, il est notamment l'auteur d'un curieux portrait d'inconnu conservé au musée Mandralisca de Cefalù.
La Sicile peut se targuer d'avoir apporté sa contribution à l'art lyrique en la personne de Vincenzo Bellini (1801-1835), compositeur des célèbres opéras Norma et La Somnambule.
La littérature italienne doit beaucoup au dramaturge sicilien Luigi Pirandello (1867-1936, Six personnages en quête d'auteur), prix Nobel en 1934. Le Guépard de Giuseppe Tomasi di Lampedusa (1896-1957) évoque le déclin de l'ordre féodal dans l'île au moment de l'unité italienne. Ce livre a été porté à l'écran par Visconti en 1963. Enfin, Leonardo Sciascia (1921-1989) a consacré son œuvre à la peinture des mœurs de sa Sicile natale. Le plus connu de ses romans, Le Jour de la chouette, illustre notamment l'emprise de la mafia sur la société.

Mis à jour le : 11 novembre 2012
Vizeat

Articles récents

Guide de voyage Guide de voyage

Lonely Planet : un guide de référence, à la fois pratique et culturel, pour découvrir l’Italie