Palerme

Pourquoi y aller

À la fois flamboyante et secrète, fantasque et distinguée, Palerme est une ville de contrastes. Ses immeubles délabrés, ses chaussées défoncées et ses infrastructures décrépites sont autant de signes des difficultés politiques et économiques de la cité. Mais on oublie bien vite ces turpitudes, à s’aventurer dans une église couverte de lumineuses mosaïques byzantines, à arpenter une rue jalonnée de palazzi (palaces) baroques ou à observer l’immémorial rituel du marchandage aux étals de rue. Palerme est une ville où se mêlent un délabrement criminel et une beauté à faire se soulever l’âme, où les préjugés sont tantôt confirmés, tantôt dépassés ; un royaume d’ombres et de lumière qui ne laisse personne indifférent.
De belles excursions à la journée vous attendent dans les environs de Palerme, notamment vers la magnifique cathédrale de Monreale, la petite station balnéaire de Mondello, l’île d’Ustica et sa réserve marine et, dans l’arrière-pays, la bourgade de Corleone, à l’encombrante renommée.

À ne pas manquer

  1. Cappella Palatina. Mosaïques byzantines et marbres arabes évoquent le passé multiculturel de Palerme.
  2. Teatro Massimo. L’un des plus grands opéras d’Europe.
  3. Mercato di Ballarò. Des montagnes de fruits et de légumes appétissants au milieu d’enivrants effluves et des invectives des commerçants.
  4. Museo Archeologico Regionale. Véritable trésor d’archéologie où l’on découvre l’art et les us des anciens.
  5. Galleria Regionale della Sicilia. Ce magnifique palazzo est riche de plusieurs siècles d’art sicilien.
  6. Orto Botanico. Oasis plantée d’arbres et hantée de matous languides, à l’écart de l’agitation de la ville.
  7. Museo delle Maioliche. Ce musée méconnu expose des majoliques aussi rares que précieuses.
Mis à jour le : 8 janvier 2019

À voir à faire en Sicile

Palerme (Palermo) Albergheria

Jadis habité par les dignitaires de la cour normande, le quartier d’Albergheria a connu la pauvreté et le délabrement après la Seconde Guerre mondiale – on peut encore voir les dégâts causés par les bombes sur certains bâtiments. Il accueille à présent une population croissante d’immigrés, souvent clandestins, qui redonnent peu à peu vie à la rue de ce quartier déshérité. À l’est d’Albergheria, on trouve le Mercato di Ballarò, le marché de rue le plus animé de Palerme, ainsi que la magnifique Chiesa del Gesù. Mais les sites les plus visités demeurent de loin le Palazzo dei Normanni et sa superbe chapelle, la Cappella Palatina, situés à l’ouest du quartier et facilement accessibles à pied.

  • Palazzo dei Normanni

    palais

    Cet imposant palais, où siège le Parlement sicilien, date du IXe siècle mais doit son aspect actuel...

    Lire la suite
  • Cappella Palatina

    chapelle

    Conçue par Roger II en 1130, cette extraordinaire chapelle est le monument le plus célèbre de...

    Lire la suite
  • Chiesa di San Giovanni degli Eremiti

    église

    Ce remarquable vestige d’architecture arabo-normande, qui doit notamment son aspect très oriental à...

    Lire la suite
  • Chiesa del Gesù

    église

    Également connue sous le nom de Casa Professa, cette église est l’une des plus belles de Palerme. Un...

    Lire la suite

Environs de Palerme Monreale

  • Cattedrale di Monreale

    cathédrale

    Poussé par sa vision en songe de la Vierge et par son désir de surpasser son grand-père Roger II,...

    Lire la suite

Palerme (Palermo) Il Capo

Au nord de l’Albergheria, le quartier du Capo, déshérité, forme un lacis de ruelles et d’impasses, organisé autour de l’imposant monastère de la Chiesa di Sant’Agostino, qui administrait la région au Moyen Âge. Le secteur possède son propre marché, le marché du Capo, qui se tient dans la Via Sant’Agostino, jusqu’à hauteur de la Porta Carini, une des plus anciennes portes de la ville.

  • Cattedrale di Palermo

    cathédrale

    Avec ses motifs géométriques, ses murs crénelés, ses coupoles couvertes de majoliques et ses absides...

    Lire la suite
  • Museo Diocesano di Palermo

    musée

    Le musée diocésain de Palerme abrite une importante collection d’art. On admire au sous-sol des...

    Lire la suite
  • Chiesa di Sant’Agostino

    église

    Principal site touristique du quartier de Capo, l’église de saint Augustin et le monastère qui la...

    Lire la suite

Palerme (Palermo) La Kalsa

Rongé par la pauvreté, le quartier de la Kalsa n’en est pas moins l’un des plus connus de la ville. Depuis quelques années, un programme de rénovation urbaine a permis de restaurer un certain nombre de palazzi décrépits. Naguère quasi désertes, ses rues ont vu s’installer de petits bars bohèmes, des restaurants branchés et autres hôtels de charme. Les férus de culture auront beau jeu de venir ici, pour y explorer les collections de la Galleria Regionale della Sicilia et de la Galleria d’Arte Moderna, et découvrir la splendeur surannée du Palazzo Mirto.

  • Galleria Regionale della Sicilia

    musée

    Installée dans le majestueux Palazzo Abatellis (XVe siècle), la belle Galleria Regionale della...

    Lire la suite
  • Galleria d’Arte Moderna

    musée

    Accessible aux personnes en fauteuil roulant, cet autre musée d’art occupe un palais du XVe siècle,...

    Lire la suite
  • Palazzo Mirto

    palais

    Tout près de la Piazza Marina, ce palais est l’un des rares ouverts au public. L’édifice du...

    Lire la suite
  • Chiesa di San Francesco d’Assisi

    église

    Donnant sur une pittoresque piazza, la Chiesa di San Francesco d’Assisi, remaniée à de nombreuses...

    Lire la suite
  • Orto Botanico

    jardin botanique

    Conçu par Léon Dufourny et Venanzio Marvuglia, ce petit paradis tropical voit pousser d’énormes...

    Lire la suite
  • Giardino Garibaldi

    jardin

    Cernée de tous côtés par d’élégants palazzi, la Piazza Marina est la place la plus calme de...

    Lire la suite
  • Museo dell’Inquisizione

    musée

    Aménagé dans les étages inférieurs et les sous-sols du Palazzo Chiaromonte Steri (XIVe siècle),...

    Lire la suite
  • Museo delle Maioliche

    musée

    Les amateurs de majoliques (faïences italiennes de la Renaissance) peintes à la main ne manqueront pas...

    Lire la suite
  • Oratorio di San Lorenzo

    chapelle

    L’Oratoire de saint Laurent, qui date de la fin du XVIe siècle, abrite des remarquables stucs de...

    Lire la suite

Palerme (Palermo) Autour des Quattro Canti

L’intersection animée des Quattro Canti (“quatre coins”) marque le centre de la vieille ville, et donne sur plusieurs monuments incontournables, notamment la Fontana Pretoria, du XVIe siècle, et l’église la Martorana, du XIIe siècle.

  • Fontana Pretoria

    place

    Bordée d’églises et de bâtiments imposants, cette place est dominée par l’impressionnante...

    Lire la suite
  • Quattro Canti

    monument

    Plus connu sous son nom de Quattro Canti que celui, officiel, de Piazza Vigliena, le carrefour du Corso...

    Lire la suite
  • La Martorana

    église

    Au sud de la place se dresse La Martorana. Cette lumineuse église du XIIe siècle, de culte grec...

    Lire la suite
  • Chiesa Capitolare di San Cataldo

    église

    Cette église du XIIe siècle est l’un des édifices les plus saisissants de Palerme. Avec ses dômes...

    Lire la suite
  • Piazza Bellini

    place

    En dépit de styles architecturaux disparates datant d’époques différentes, les édifices ornant...

    Lire la suite

Palerme (Palermo) Ville nouvelle

Au nord de la Piazza Giuseppe Verdi, les rues s’élargissent, les bâtiments s’allongent et les boutiques, cafés et restaurants se font plus chics (et plus chers). D’imposants édifices néoclassiques et Liberty, témoins du dernier âge d’or de l’architecture sicilienne, donnent à la ville une exubérante atmosphère Belle Époque qui contraste avec l’intimisme des rues étroites du centre historique. Allez-y pour prendre l’aperitivo dans un bar branché, pour faire les boutiques de luxe ou voir un concert classique au Teatro Politeama Garibaldi.

  • Teatro Massimo

    théâtre

    Il fallut plus de 20 ans pour achever la construction de cet opéra néoclassique, le plus grand...

    Lire la suite

Palerme (Palermo) Hors du centre-ville

  • Catacombes des Capucins

    catacombes

    Ces catacombes servent de sépulture à quelque 8 000 Palermitains morts entre le XVIIe et le...

    Lire la suite
  • Villa Malfitano

    villa

    Vitrine du style architectural Liberty dans un jardin à la française de 9 ha planté d’essences...

    Lire la suite

Environs de Palerme Corleone

  • CIDMA

    musée

    Le petit musée anti-Mafia de Corleone retrace la sanglante histoire de l’organisation criminelle...

    Lire la suite

Palerme (Palermo) La Vucciria

Le quartier de la Vucciria est réputé dans toute la Sicile pour son marché (Mercato della Vucciria), lequel a inspiré au peintre sicilien Renato Guttuso (1911-1987) une toile très intéressante, La Vucciria (1974).

Jadis au cœur de la Palerme malfamée, la Vucciria témoignait de l’immense écart qui existait entre les riches et les pauvres, un fossé qui perdura en Sicile jusque dans les années 1950. Bien que peu reluisant, ce quartier est intéressant à explorer. La plupart des édifices à visiter sont proches de l’imposante Chiesa di San Domenico.

  • Museo Archeologico Regionale

    musée

    Dans ce musée, aménagé dans un monastère de la Renaissance et accessible aux visiteurs en fauteuil...

    Lire la suite
  • Oratorio di Santa Cita

    chapelle

    Cette chapelle du XVIIe siècle renferme les incroyables stucs de Giacomo Serpotta, qui se fit un nom...

    Lire la suite
  • Oratorio di San Domenico

    chapelle

    Cette petite chapelle est dominée par le fantastique retable bleu et rouge de Van Dyck (1599-1641), La...

    Lire la suite